parquer

(Mot repris de parquions)

parquer

v.t. [ de parc ]
1. Mettre des animaux dans un lieu entouré d'une clôture : Parquer des moutons dans une prairie.
2. Enfermer des personnes dans un espace étroit : Les militaires ont parqué les prisonniers dans un camp entasser
3. Mettre un véhicule en stationnement ; garer : Parquer sa voiture sur un emplacement payant.

parquer

(paʀke)
verbe transitif
1. animal enfermer un troupeau dans un enclos parquer des bœufs
2. péjoratif personne enfermer des personnes dans un lieu étroit parquer des réfugiés dans un camp
3. véhicule garer un véhicule parquer une voiture

parquer


Participe passé: parqué
Gérondif: parquant

Indicatif présent
je parque
tu parques
il/elle parque
nous parquons
vous parquez
ils/elles parquent
Passé simple
je parquai
tu parquas
il/elle parqua
nous parquâmes
vous parquâtes
ils/elles parquèrent
Imparfait
je parquais
tu parquais
il/elle parquait
nous parquions
vous parquiez
ils/elles parquaient
Futur
je parquerai
tu parqueras
il/elle parquera
nous parquerons
vous parquerez
ils/elles parqueront
Conditionnel présent
je parquerais
tu parquerais
il/elle parquerait
nous parquerions
vous parqueriez
ils/elles parqueraient
Subjonctif imparfait
je parquasse
tu parquasses
il/elle parquât
nous parquassions
vous parquassiez
ils/elles parquassent
Subjonctif présent
je parque
tu parques
il/elle parque
nous parquions
vous parquiez
ils/elles parquent
Impératif
parque (tu)
parquons (nous)
parquez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais parqué
tu avais parqué
il/elle avait parqué
nous avions parqué
vous aviez parqué
ils/elles avaient parqué
Futur antérieur
j'aurai parqué
tu auras parqué
il/elle aura parqué
nous aurons parqué
vous aurez parqué
ils/elles auront parqué
Passé composé
j'ai parqué
tu as parqué
il/elle a parqué
nous avons parqué
vous avez parqué
ils/elles ont parqué
Conditionnel passé
j'aurais parqué
tu aurais parqué
il/elle aurait parqué
nous aurions parqué
vous auriez parqué
ils/elles auraient parqué
Passé antérieur
j'eus parqué
tu eus parqué
il/elle eut parqué
nous eûmes parqué
vous eûtes parqué
ils/elles eurent parqué
Subjonctif passé
j'aie parqué
tu aies parqué
il/elle ait parqué
nous ayons parqué
vous ayez parqué
ils/elles aient parqué
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse parqué
tu eusses parqué
il/elle eût parqué
nous eussions parqué
vous eussiez parqué
ils/elles eussent parqué

PARQUER

(par-ké) , je parquais, nous parquions, vous parquiez ; que je parque, que nous parquions, que vous parquiez v. a.
Mettre dans une enceinte, dans un parc. Parquer des bœufs.
On a soin de les parquer [les poulains] dans les endroits où ils ont une nourriture saine [GENLIS, Maison rust. t. I, p. 197, dans POUGENS]
Enfermer un troupeau dans une enceinte non couverte, qu'on transporte dans le champ à différentes places, pendant plusieurs mois de l'année, pour le fertiliser par l'urine et la fiente des animaux. Faire parquer un champ, y faire parquer un troupeau.
J'en fis parquer une [pièce de terre] par un troupeau de cent quarante bêtes, tant moutons que chèvres, qui y séjournèrent environ deux heures [TESSIER, Instit. Mém. Scienc t. I, p. 553]
Parquer des huîtres, les mettre dans les clayères.
Terme militaire. Procéder à l'installation d'un parc.
Fig. Renfermer, en parlant des personnes.
Cette petite fille viendra demain matin chez moi, et tout de suite je la parquerai dans un endroit où elle sera en sûreté et apprendra à gagner sa vie [SAINT-SIMON, 355, 180]
V. n. Être dans un parc. Les moutons ne parquent pas encore. L'artillerie parquait dans la plaine.
Se parquer, v. réfl. Établir un parc. Nos artilleurs se parquèrent du côté de la rivière.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Le roy alla coucher droit au pied des Alpes, où il fit parquer son camp [ANDRÉ DE LA VIGNE, Voy. de Charles VIII, p. 155, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Le lendemain, à la poincte du jour, il alla parquer le peu de gens de pied qu'il avoit, sur les cousteaux, qui sont au devant de la ville [AMYOT, Anton. 98]
    Quatre scadrons parquez en lieux divers [J. MAROT, V, 95]
    N'y avoit celuy ne celle qui, en le regardant piteusement, ne regrettast ce tant beau jeune gentilhomme estre exposé à si mortel peril.... toutes fois il se parquoit bravement, attendant son ennemi [, Alector, Roman, p. 137]

ÉTYMOLOGIE

  • Parc.

parquer

PARQUER. v. tr. Mettre dans un parc. Parquer des boeufs, des moutons. Parquer des juments poulinières, des pouliches, des poulains. Parquer des huîtres pour les engraisser.

Il se dit aussi en parlant des Munitions à l'armée. On parqua l'artillerie, les vivres en tel endroit. Nos artilleurs se parquèrent du côté de la rivière.

Par analogie, il signifie Enfermer dans un espace étroit. Les agents parquèrent au poste de police tous ceux qu'on avait arrêtés.

Il signifie, figurément et familièrement, Enfermer dans un emploi, dans une attribution spéciale. Il voulait me parquer dans cette fonction, sans qu'il me fût permis de m'occuper d'autre chose.

Intransitivement, Les moutons ne parquent pas encore. Faire parquer des boeufs, des juments. L'artillerie parquait le long du bois.

parquer

Parquer, aucunesfois est à dire, Camper, aucunesfois est asseoir son parc, comme font les bergiers.

parquer

Parquer, act. acut. Sepibus, aggere, muro, vallo et fossa circundare, claudere, sepire, Septo includere, Et par metaphore, mettre en seureté et defense, comme, Il s'est parqué en plaine campagne, Se omni munitionis genere in aperto sepiuit campo, Il se parque bien, c. il se defend bien, Egregie dimicando armis circumactis se protegit.

parquer


PARQUER, v. act. [Parké: 2eé fer.] Mettre dans une enceinte, dans un parc. "On parqua l'artillerie dans un tel endroit; et, neutralement: l'artillerie parquait en tel lieu. — Et avec le pronom personel: "Le gens de l'artillerie se parquèrent du côté de la rivière. = On dit aussi parquer des boeufs; faire parquer des moutons; les moutons ne parquent pas encôre. Parquer des chevaux, des poulins, etc. Voy. PARC.

Synonymes et Contraires

parquer

verbe parquer
1.  Enfermer des personnes.
2.  Mettre en stationnement.
garer, ranger -familier: stationner.
Traductions

parquer

parkeren

parquer

festkehren, parken

parquer

park, fold, pen

parquer

aparcar

parquer

Парк

parquer

公園

parquer

Park

parquer

Park

parquer

공원

parquer

Park

parquer

[paʀke] vt
[+ bestiaux] → to pen
[+ prisonniers] → to coop up
[+ voiture, engin] → to park