particule

(Mot repris de particules)
Recherches associées à particules: particules en suspension

particule

n.f. [ du lat. particula, petite part, de pars, partis, partie ]
1. Très petite partie d'un élément matériel, d'un corps : On a trouvé des particules d'arsenic dans cette soucoupe parcelle
2. Préposition de précédant certains noms de famille :Jean de La Fontaine avait un nom à particule.
3. Petit mot invariable servant à préciser le sens d'autres mots ou à indiquer des rapports grammaticaux : Dans « celle-là », « -là » est une particule.
Particule élémentaire,
en physique, constituant fondamental de la matière.

particule

(paʀtikyl)
nom féminin
1. très petit élément des particules chimiques
2. nom petit mot qui précède un nom de famille "Jean de Laporte" est un nom à particule.

PARTICULE

(par-ti-ku-l') s. f.
Terme didactique. Petite partie.
L'air se charge, comme les plantes, des particules de la terre de chaque pays [MONTESQ., Lett. pers. 121]
Particule émanée de la divinité [DIDER., Opinion des anciens philosophes (stoïcisme)]
Terme de liturgie. Se dit des miettes ou petits morceaux de pain consacré qui se détachent de l'hostie. Petite partie d'un pain non consacré, que les Grecs offrent à la Vierge et aux saints..
Terme de chimie. Nom donné quelquefois aux atomes intégrants des corps simples ou composés.
Terme de grammaire. Nom donné, en général, à tous les mots très courts et invariables ; c'est dans ce sens qu'on a dit longtemps la particule on. Et, ou, ni, mais, que, etc. sont des particules.
Combien les particules servent non-seulement à lier ensemble les périodes, ou les parties différentes d'une même phrase, mais encore à orner et à varier le style [ROLLIN, Traité des Ét. I, 3]
Particule est un terme vague, assez abusivement employé dans les grammaires [DUCLOS, Œuv. t. IX p. 133]
Il comparait les injures dont elle [Mme Dacier] l'accablait, à ces charmantes particules grecques qui ne signifient rien, mais qui ne laissent pas, à ce qu'on dit, de soutenir et d'orner les vers d'Homère [D'ALEMB., Éloges, Lamotte.]
Particule nobiliaire, voy. NOBILIAIRE.
Dans un sens restreint, les vraies particules, ou, absolument, les particules, mots comme re ; dé, dans redire et dans défaire, qui entrent dans la composition d'autres mots, mais n'existent pas tout seuls ; ce ne sont donc, dans le discours, que des parties de mots, et c'est ce que signifie particule. Aujourd'hui on dit préfixes, prépositions préfixes.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Qui me blasmera d'avoir jetté cette particule en l'histoire generale sera despourveu de sentiments particuliers [D'AUB., Hist. III, 35]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. particula, diminutif de pars, partis, partie (voy. PART 2).

particule

PARTICULE. n. f. Petite partie. Les particules dont les corps sont composés. En ce sens, il ne s'emploie guère que dans le style didactique.

En termes de Grammaire, il se dit de Certains petits mots qui sont invariables et ordinairement d'une seule syllabe, tels que la plupart des prépositions, conjonctions et interjections. Et, ou, ni, mais, si, quand, que, etc., sont des particules.

Il se dit encore, en termes de Grammaire, de Petits mots qui ne peuvent point être employés seuls et qui s'unissent à un radical pour le modifier et former un seul mot avec lui. Re dans Refaire, Inter dans Interposer sont des particules.

Particule nobiliaire. Voyez NOBILIAIRE.

particule


PARTICULE, s. f. 1°. Petite partie. "Les petites particules dont les corps sont composés. En ce sens, il ne se dit que dans le didactique, et en parlant d'une hostie consacrée. = 2°. En Gramaire, petite partie du discours, ordinairement d'une syllabe, telles que sont certaines conjonctions, interjections, prépositions; et, ni, ne, pas, ha! ! de, à, etc.

Synonymes et Contraires

particule

nom féminin particule
Très petite partie de.
Traductions

particule

particle, fleck

particule

אטום (ז), גושיש (ז), חלקיק (ז), מילית (ז), מִלִּית, חֶלְקִיק

particule

助詞, 粒子

particule

partícula

particule

partikkel

particule

partikel

particule

입자

particule

partikel

particule

อนุภาค

particule

[paʀtikyl] nfparticle
particule nobiliaire → nobiliary particle