passe-rose

PASSE-ROSE

(pâ-se-rô-z') s. f.
Nom vulgaire de l'althaea alcea, malvacées, ou rose trémière. Passerose parisienne, sorte de plante caryophyllée, agrostemma coronaria, L.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Fleurs vermeilles qui croissent es sblefs, que l'en appelle perceau, ou neelle, ou passe rose [agrostemma githago, L.] [, Ménagier, II, 5]
  • XVIe s.
    Le tige de la passe-roze s'esleve jusqu'à dix ou douze pieds et davantage ; sa fleur est assez grande, de la figure d'une cloche, faite à pans, de couleur rouge-pasle ; il y a aussi des passe-rozes jaunes et blanches plus espesses que les rozes mesmes [O. DE SERRES, 575]

ÉTYMOLOGIE

  • Passer, rose : ce qui passe les roses.

passe-rose

PASSE-ROSE. s. f. Nom vulgaire de l'Alcée rose, appelée aussi Rose trémière.