passeur

(Mot repris de passeuse)

passeur, euse

n.
1. Personne qui conduit un bac, un bateau pour traverser un cours d'eau.
2. Personne qui fait passer une frontière clandestinement à qqn ou qui passe une marchandise en fraude.
3. Dans les sports d'équipe, personne qui effectue une passe.
4. Personne qui fait connaître, propage un savoir et sert d'intermédiaire entre les cultures, les générations.

passeur

(pɑsœʀ) masculin

passeuse

(pɑsøz) féminin
nom
1. personne qui fait traverser une rivière en bateau monter dans la barque d'un passeur
2. personne qui fait traverser la frontière illégalement à qqn ou qqch un passeur de drogue clandestins qui s'adressent à un passeur

PASSEUR

(pâ-seur) s. m.
Celui qui conduit un bateau pour passer l'eau.
Que le passeur du bac prenne le nom de chaque Adonis [DANCOURT, Impromptu de Suresne, sc. 20]
On dit quelquefois au féminin passeuse.
Terme de chemins de fer. Employé qui, sur les chemins à une seule voie, accompagne successivement tous les trains, monté sur la locomotive et portant un signal visible à tous.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ce passeur-là est appellé Caron [DU BELLAY, IV, 49, recto.]
    Un passeur d'eau, au port de Nesle [PARÉ, t. III, p. 683]

ÉTYMOLOGIE

  • Passer ; wallon, passeu d'aiw ; ital. passatore.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PASSEUR. Ajoutez :
    Passeur de sable, celui qui passe au crible ou à la claie le sable extrait des rivières.
    Le noyé n'était autre qu'un sieur Nicolas X.., passeur de sable, qui s'est volontairement jeté à l'eau il y a douze jours [, Gaz. des Trib. 31 mars 1875, p. 315, 4e col.]

passeur

PASSEUR. n. m. Celui qui conduit un bac, un bateau pour passer l'eau. Appelez le passeur.

passeur

Passeur, m. acut. Est le batellier estably en quelque rive de fleuve, pour avec bac, nacelle ou autre maniere de batteau passer d'une rive à autre, ceux, qui demandent à passer l'eauë, Stationarius portitor. Car tout battelier qui passe des gens outre quelque riviere, n'est pas dit passeur.

pâsseur


PâSSEUR, s. m. [Pâ-ceur.] Celui qui mène un bateau, un bac pour pâsser l'eau. — M. de Bufon dit, pâsseur de peau. "On a doné le nom de Chamoiseur à tous les pâsseurs de peau. — L'Acad. ne met pas ce mot en ce sens. Il peut être utile dans des ocasions pareilles.

Traductions

passeur

מבריח גבול (ז), מַבְרִיחַ גְּבוּל

passeur

[pɑsœʀ, øz] nm/fsmuggler