passoire

(Mot repris de passoires)

passoire

n.f.
1. Ustensile de cuisine percé de trous, qui sert à égoutter ou filtrer : Mettre les pâtes dans une passoire.
2. Fam. Ce qui ne retient, ne contrôle rien : Ce poste frontière est une passoire.

PASSOIRE

(pâ-soi-r') s. f.
Vaisseau de terre ou de métal percé de petits trous, dans lequel on écrase des légumes, des fruits, pour en tirer la purée, le jus.
Les passoires seront marquées et contremarquées au corps ; le manche sera marqué du poinçon du maître [, Règl. orfév. 30 déc. 1679]
Ustensile de laiterie et de fromagerie, qui sert à séparer du lait les matières étrangères qui pourraient s'y être introduites. Terme de jardinage. Ustensile pour épurer les graines. Chez les teinturiers, sorte de petit chaudron percé de trous, dont ils se servent pour la préparation du bain de rocou. Ressort oblong en usage dans l'horlogerie.

ÉTYMOLOGIE

  • Passer.

passoire

PASSOIRE. n. f. Récipient de métal percé de trous et dans lequel on écrase des légumes ou des fruits, ou bien qui sert à arrêter au passage les feuilles de thé ou autres.

passoire


PASSOIRE, s. f. [Pa-soâ-re: 2e lon. 3e e muet.] Ustensile de cuisine et d'apothicairerie. C'est un vaisseau de cuivre, d'étain, ou de fer blanc, percé d'un grand nombre de petits trous, qui sert à pâsser des légumes pour en tirer la purée, des groseilles et autres fruits, pour en exprimer le jus.

Traductions

passoire

colander, sieve, strainerמכבר (ז), מסננת (נ), משמרת (נ), מִסְנֶנֶת, מִכְבָּרvergiet, zeefSiebτρυπητό, σουρωτήριcolador, escurridorcolapasta, colatoio, passino, scolapasta, colinoمِصْفاةcedníkdørslaglävikköcjedilo水切り여과기dørslagcedzakescorredorдуршлагdurkslagกระชอนsüzgeçcái chao漏锅 (paswaʀ)
nom féminin
objet utilisé pour égoutter les aliments

passoire

[pɑswaʀ] nf (sauce, jus)sieve; (à légumes)colander; (à thé)strainer