pastophore

PASTOPHORE

(pa-sto-fo-r') s. m.
Terme d'antiquité. Sorte de prêtre porteur de statuettes et de petits temples des dieux. Fig. Pastophores est une des expressions sous lesquelles Voltaire déguisait le nom des prêtres.
Le grand référendaire doit réprouver cette brochure et être piqué contre l'auteur indiscret ; les pastophores vont s'assembler, et tout est à craindre [VOLT., Lett. d'Alemb. 8 avr. 1775]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quelles tragédies sont excitées par certains pastophores [RAB., IV, nouv. Prol.]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, petite chapelle, et du grec, qui porte.