patemment

PATEMMENT

(pa-ta-man) adv.
D'une manière patente, publique.
L'armée [de Cromwell] demanda, d'abord en termes couverts, et ensuite patemment, le jugement du roi [CHATEAUBR., Stuarts, Captivité du roi.]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    [Corps saints] mis et establis patemment en l'aire de la dite eglise [P. DESREY, à la suite de MONSTRELET, p. 97, dans LACURNE]
    Telle chose laquelle sera cy patentement declarée [MONSTRELET, p. 163, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Patent, et le suffixe ment. Patentement est formé de patente, et du suffixe ment.