patibulaire

(Mot repris de patibulaires)
Recherches associées à patibulaires: gibet

patibulaire

adj. [ du lat. patibulum, gibet ]
Qui inspire de la méfiance par son caractère sinistre, inquiétant : Certains avaient des visages patibulaires.

patibulaire

(patibylɛʀ)
adjectif
qui a l'air inquiétant un air patibulaire

PATIBULAIRE

(pa-ti-bu-lê-r') adj.
Qui appartient au gibet.
Les femmes du peuple ont une singulière superstition ; celles qui sont stériles s'imaginent que, pour devenir fécondes, il faut passer sous les corps morts des criminels qui sont suspendus aux fourches patibulaires [BUFF., Hist. nat. hom. Œuv. t. v, p. 77]
Fig. Mine patibulaire, mine d'un homme digne de la potence.
Ne vous souvenez-vous pas, madame, de la physionomie funeste de ce grand homme [Turenne] ? du temps que je ne l'aimais pas, je disais que c'était une physionomie patibulaire [BUSSY RAB., Lett. à Mme de Sév. 11 août 1675]
Ce monsieur le commis a l'air patibulaire [BOURSAULT, Merc. gal. II, 1]
Inclinations patibulaires, inclinations qui conduisent à des actes dignes de la potence.
Je n'ai pas, Dieu merci, les inclinations fort patibulaires [MOL., l'Avare, II, 1]
S. m. Gibet.
Le scélérat [renard]... Passa près d'un patibulaire ; Là, des animaux ravissants, Blaireaux, renards, hiboux.... Pour l'exemple pendus.... [LA FONT., Fabl. XII, 23]
Car de mettre au patibulaire Le corps d'un mari tant aimé, Ce n'était pas peut-être une si grande affaire [ID., Matr.]
Recueil de faits qui concernent les suppliciés.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ne voulut vuider ne rendre le fort, jusques à ce que, par le patibulaire dressé, eust claire congnoissance de la mort jugée de son frere [J. D'AUTON, Annales de Louis XII, p. 19, dans LACURNE]
    Luy et sa trouppe se vindrent embuscher derriere la justice patibulaire dudit Terouenne [M. DU BELL., 436]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. patibulum, sorte de gibet auquel on attachait les esclaves pour les battre de verges, de patere, être ouvert, étendu (voy. PATENT).

patibulaire

PATIBULAIRE. adj. des deux genres. Qui concerne le gibet, qui est destiné à servir de gibet. Des fourches patibulaires.

Fam., Avoir la mine, la figure, la physionomie patibulaire, Avoir la mine, la figure, la physionomie d'un coquin, d'un homme qui mérite la potence.

patibulaire


PATIBULAIRE, adj. [Patibulère: 4eè moy. et long, 5e e muet.] Qui apartient au gibet: les fourches patibulaires.
   Ce hideux bourreau, moins un homme
   Qu'un patibulaire fantome.
       Gresset.
"Mine, physionomie patibulaire, d'un méchant homme, d'un homme qui mérite d'être pendu. = * La Fontaine en a fait un substantif. Il dit un patibulaire, pour des fourches patibulaires.
   Le scélérat... passa près d'un patibulaire.
Cela ne vaudrait rien aujourd'hui, même dans une Fable.

Synonymes et Contraires

patibulaire

adjectif patibulaire
Traductions

patibulaire

sinister

patibulaire

[patibylɛʀ] adjsinister