patrimoine

patrimoine

n.m. [ lat. patrimonium, de pater, patris, père ]
1. Ensemble des biens hérités du père et de la mère : Ils n'ont pas su conserver le patrimoine de leurs parents fortune, succession
2. Héritage commun d'une collectivité : Cette œuvre fait partie du patrimoine culturel de notre pays.
Patrimoine génétique ou héréditaire,
ensemble des caractères héréditaires d'un individu ; génome.

PATRIMOINE

(pa-tri-moi-n') s. m.
Bien d'héritage qui descend, suivant les lois, des pères et mères à leurs enfants.
Quelles peines n'eut-on pas à persuader à M. le Tellier d'étendre un peu en faveur de sa dignité les limites de son patrimoine ! [FLÉCHIER, le Tellier.]
Moins appliqués à dissiper ou à grossir leur patrimoine qu'à le maintenir, ils [nos ancêtres] le laissaient entier à leurs héritiers [LA BRUYÈRE, VII]
Nous savons par Tacite et César, que les terres que les Germains cultivaient, ne leur étaient données que pour un an, après quoi elles redevenaient publiques ; ils n'avaient de patrimoine que la maison et un morceau de terre dans l'enceinte autour de la maison [MONTESQ., Esp. XVIII, 22]
J'ai perdu en ma vie cinq ou six fois plus que je n'ai eu de patrimoine [VOLT., Lett. d'Argental, 8 mai 1769]
La maison de Bourbon, depuis Louis IX jusqu'à Henri IV, avait presque toujours été négligée et réduite à un tel degré de pauvreté, qu'on a prétendu que le fameux prince de Condé, frère d'Antoine de Navarre, et oncle de Henri le Grand, n'avait que six cents livres de rente de son patrimoine [ID., Ess. guerres civ. de France.]
Patrimoine paternel, les biens qui viennent du côté du père ; patrimoine maternel, les biens qui viennent du côté de la mère. En général, biens de famille, par opposition à acquêts. Il n'a jamais voulu toucher à son patrimoine, il n'a disposé que de ses acquêts. Séparation des patrimoines, opération judiciaire qui a pour objet d'empêcher que les biens composant une succession ne se confondent avec ceux de l'héritier qui l'a recueillie, et que les créanciers personnels de cet héritier ne soient payés sur les biens de la succession au préjudice des créanciers et légataires du défunt.
Par extension, il se dit des trônes, des charges, des prérogatives qui se transmettent héréditairement comme un patrimoine.
La Castille devient patrimoine d'un fils de France [MASS., Or. fun. Dauphin.]
Fig. Ce qui est considéré comme une propriété patrimoniale. Chaque découverte dans les sciences est le patrimoine de toutes les nations.
Le patrimoine de saint Pierre, ou la province du Patrimoine, une partie du domaine que le pape possède en Italie et dont Viterbe est la capitale.
La comtesse Mathilde possédait.... presque tout ce qui est appelé aujourd'hui le patrimoine de saint Pierre, de Viterbe jusqu'à Orviète, avec une partie de la marche d'Ancône [VOLT., Mœurs, 46]
Se disait des biens-fonds de chaque église.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Plusor ont gasté lor patrimoine par doner folement [BRUN. LATINI, Trésor, p. 418]
    Clercs qui ne marceandent pas, ançois se cevissent [se suffisent] de lor patremongne ou de lor benefices [BEAUMANOIR, L, 14]
    Diex veut que vous l'alez vengier, Sanz controver nul autre essoine, Ou vous lessiez le patremoine Qui est du sanc au crucefi [RUTEB., 96]
    Laiens vendent, je vous afi, Le patrimoinne au crucefi, à boins deniers sés [secs] et contans [, ib. II, 72]
  • XVe s.
    Ainsi passerent ces gens d'armes, le duc d'Anjou.... et le comte de Savoie.... en costiant la marche d'Ancone et la terre du patrimoine [FROISS., II, II, 136]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç patremoni, patrimoni ; espagn. et ital. patrimonio ; du lat. patrimonium, de pater, père.

patrimoine

PATRIMOINE. n. m. Le bien qui vient du père et de la mère, qu'on a hérité de son père et de sa mère. Ses parents lui ont laissé un riche patrimoine. Il a dissipé, mangé son patrimoine.

Patrimoine paternel, Les biens qui viennent du côté du père. Patrimoine maternel, Les biens qui viennent du côté de la mère.

PATRIMOINE se dit aussi, plus généralement, des Biens de famille, pour les distinguer des acquêts. Il n'a jamais voulu toucher à son patrimoine, il n'a disposé que de ses acquêts.

Il se dit, figurément, d'une Chose qui est le revenu ordinaire et naturel d'un homme ou d'une classe d'hommes. Les biens donnés à l'Église sont le patrimoine des pauvres.

patrimoine

Grand et riche Patrimoine, Lautum patrimonium.

Consumer, despendre et dissiper son patrimoine, Patrias opes haurire.

Il croit fermement qu'en ce faisant vous luy aurez dressé son patrimoine, Existimat patrimonium fore suum per vos constitutum.

Trouver maniere de jetter aucun hors de son patrimoine, et s'en saisir, Expugnare fortunas patrias alicui.

patrimoine


PATRIMOINE, s. m. PATRIMONIAL, ALE, adj. [Patri-moa-ne, moni-al, ale.] Le bien qui vient du père et de la mère. "Biens de patrimoine; son patrimoine est considérable; il a eu cent mille écus de patrimoine. = Fig. Les biens, qui ont été donés à l'Église, sont le patrimoine des Paûvres. = Le Patrimoine de St. Pierre, partie du Domaine que le Pape possède en Italie. "Viterbe est la capitale du Patrimoine.
   PATRIMONIAL, qui est du patrimoine. Héritage patrimonial. Biens patrimoniaux.

Synonymes et Contraires

patrimoine

nom masculin patrimoine
1.  Bien dont on hérite.
2.  Héritage commun d'un groupe.
Traductions

patrimoine

heritage, patrimony, inheritance, estate, legacyאחוזת אבות (נ), ירושת אבות (נ), מורשה (נ), נחלת אבות (נ), נַחֲלַת אָבוֹת, יְרֻשַּׁת אָבוֹת, אֲחֻזַּת אָבוֹתerfdeel, fortuin, vermogenjměnípatrimoniuErbepatrimoniocenso, patrimonioНаследство문화 유산 (patʀimwan)
nom masculin
ensemble des choses dont on hérite

patrimoine

[patʀimwan] nm
(familial)inheritance
patrimoine génétique, patrimoine héréditaire → genetic inheritance
(= culture) → heritage