pâturage

(Mot repris de paturage)
Recherches associées à paturage: fourrage

pâturage

n.m.
1. Lieu où le bétail pâture herbage, pacage, pâture
2. Action de faire pâturer le bétail : « Labourage et pâturage sont les deux mamelles dont la France est alimentée » [Sully].

pâturage

(pɑtyʀaʒ)
nom masculin
étendue d'herbe où se nourrissent les animaux d'élevage Les vaches paissent dans le pâturage.

PÂTURAGE

(pâ-tu-ra-j') s. m.
Lieu où l'on fait paître le bétail.
Après avoir achevé le temple qu'on nommait Hécatonpédon, ils renvoyèrent libres toutes les bêtes de charge qui avaient fourni à ce travail, et leur assignèrent de gras pâturages comme à des animaux consacrés [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. IV, p. 509, dans POUGENS]
En Angleterre on s'est souvent plaint que l'augmentation des pâturages diminuait les habitants [MONTESQ., Esp. XXIII, 14]
Le bœuf répare le pâturage, et le cheval l'amaigrit [BUFF., Quadrup. t. I, p. 64]
Pâturages naturels, les pâturages proprement dits, communaux, friches, landes, bruyères, bois, genétières. Pâturages accidentels, jachère, chaume, parcours des prairies naturelles, artificielles, des céréales. Pâturages artificiels, plantes fourragères que l'on sème, et qu'on fait paître sur place.
Usage du pâturage. Avoir pâturage sur une terre.
Anciennement, droit que le seigneur levait sur ceux qui faisaient paître leurs troupeaux dans certains temps de l'année.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Je lor otroi lou pasturage ausi con il l'ont eu ancienement dedanz les devant dites bonnes [bornes] [, Bibl. des ch. 6e série, t. III, p. 573]
  • XVe s.
    Audit fief apartient le quart des pasturaiges des landes de Gruye, dont chascune beste qui herbaige paye demy boissel d'avoyne [DELISLE, Agricult. normande au moy. âge, p. 66]
  • XVIe s.
    Habitans de villes ou de villages peuvent champoyer et mener leur bestial pour leur nourriture et sans fraude en pasturages vains de clocher à autre, sans danger d'amende [, Coust. gén. t. I, p. 85]

ÉTYMOLOGIE

  • Pâturer ; wallon, pâtureg.

pâturage

PÂTURAGE. n. m. Lieu où les bestiaux pâturent. Gras pâturages. On ne saurait faire de l'élevage dans ce domaine, il n'y a point de pâturages.

Il désigne aussi l'Usage du pâturage. Avoir droit de pâturage sur une terre. Jouir du pâturage dans un pré.

pâturage


PâTURAGE, s. m. PâTûRE, s. f. PâTURER, v. n. PâTUREUR, s. m. [1re lon. sur-tout aux deux derniers: 2e lon. au 2d, 3e e muet au 2d, é fermé au 3e.] Pâtûre est, 1°. Ce qui sert à la nourritûre des bêtes, des oiseaux, des poissons. = 2°. Herbe et pâille qu'on done aux boeufs et aux vaches pour leur nourritûre. Pâturer, prendre la pâture. Pâturage, lieu où les bestiaux pâturent. "Dieu a soin de tous les animaux; il done à chacun leur pâtûre: il leur aprend à chercher leur pâtûre. Les petits poissons sont la pâtûre des grôs: "Nos corps deviendront la pâtûre des vers. Mettre de la pâtûre devant les boeufs, etc. "Bons, grâs pâturages: "Lieu où les troupeaux vont pâturer; où ils pâtûrent comodément.
   PâTUREUR n'a d'usage qu' à la guerre. Cavalier, ou valet, qui mène les chevaux à l'herbe.
   Rem. Au propre, pâtûre ne se dit que des animaux. Dans l'Ann. Lit. on le dit des hommes. "Le contraste de leurs moeurs (des anciens Gaulois) avec les nôtres, ne sera pas moins frapant que celui de leur pâture et de nos tables fastueuses. Le mot pâture y est en italique, et il est apliqué à un peuple qui se nourrissait de glands: deux raisons qui justifient l'Auteur de l'emploi qu'il en a fait. = Au figuré, il se dit élégamment. "Il ne faut pas laisser cet homme oisif: il faut doner de la pâtûre à son esprit. "La parole de Dieu est la pâtûre de l'âme. Mais il ne se dit que des Hommes. "Ils (Rousseau et Piron) fournissoient en même tems de la pâture à la crapule la plus ordurière. Linguet. — Là crapule est mis pour les hommes crapuleux.

Synonymes et Contraires

pâturage

nom masculin pâturage
Lieu où pâture le bétail.
Traductions

pâturage

pasture, meadow

pâturage

אפר (ז), מספוא (ז), מספוא ירוק (ז), מרעה (ז), מרעית (נ), רעייה (נ), שדה מרעה (ז), מִרְעֶה, מִסְפּוֹא, רְעִיָּה, שְׂדֵה מִרְעֵה

pâturage

eng

pâturage

paŝtejo

pâturage

äng

pâturage

pascolo

pâturage

паша

pâturage

[pɑtyʀaʒ] nmpasture