paumier

PAUMIER1

(pô-mié ; l'r ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des pô-mié-z habiles) s. m.
Maître d'un jeu de paume.
Je n'entends pas.... qu'on charge sa petite main [d'un enfant] d'une raquette de paumier [J. J. ROUSS., Ém. II]
Au féminin, paumière se disait d'une femme qui tenait un jeu de paume.
Au bout de quatre jours, je remplis de deuil le tripot : la paumière alla où j'envoyais tous mes malades, et ses parents s'emparèrent de son bien [LE SAGE, Gil Blas, II, 5]
Paumier raquettier, artisan qui fait des raquettes de paume.

ÉTYMOLOGIE

  • Paume 2, et la terminaison ier, qui indique métier, travail habituel.

PAUMIER2

(pô-mié) s. m.
Voy. MÉRIDIEN 1, n° 5.

PAUMIER3

(pô-mié) s. m.
Nom qu'on donnait dans le moyen âge aux pèlerins.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. palma, palme, à cause que les pèlerins portaient d'ordinaire une palme de la terre sainte.

paumier

PAUMIER. n. m. Maître d'un jeu de paume. Maître paumier.

Il désigne aussi Celui qui fabrique, celui qui vend les accessoires du jeu de paume.

paumier


PAUMIER, s. m. [Po-mié: 1re dout. 2e é fer.] Maître du jeu de paûme. "Maître paumier.