pause

pause

n.f. [ lat. pausa, du gr. ]
1. Arrêt momentané d'une activité, qui permet de se reposer : Faire une pause de cinq minutes pendant une réunion
2. Suspension dans le déroulement d'un processus : Ils ont décidé de marquer une pause dans les négociations.
3. En musique, silence dont la durée correspond à celle d'une mesure ; signe qui note ce silence.
Remarque: Ne pas confondre avec une pose.
Faire les pauses,
en Belgique, travailler en équipes par roulement.

PAUSE

(pô-z') s. f.
Interruption momentanée d'une action.
Fais à ce discours quelque pause ; Amphitryon revient, qui me paraît content [MOL., Amph. II, 3]
Il faut que je fasse une pause, je reprendrai tantôt ma lettre, qui sera longue [MAINTENON, Lett. à Mme de Caylus, 29 sept. 1715]
Cinq cent mille hommes, qui s'écriaient vive l'empereur notre père, à chaque pause que faisait le czar dans cette entrée triomphale [VOLT., Charles XII, 5]
Un intervalle affreux, un farouche silence Pour un instant succède à ce terrible bruit ; Quand un coupable attend le coup de la vengeance, Telle est l'horrible pause entre l'éclair qui luit, Et la foudre qui part, et la mort qui la suit [MASSON, Helv. VII]
Intervalle de temps pendant lequel une personne émue qui parle, un acteur qui récite son rôle, restent sans parler.
Enfin, la Caverne finit la pause que les larmes avaient fait faire [SCARRON, Rom. com. I, 12]
C'est un très jeune homme [Athamare dans la tragédie des Scythes] amoureux comme un fou, fier, sensible, empressé, emporté, qui ne doit mettre dans l'exécution de son personnage aucune de ces pauses, lesquelles font ailleurs un très bel effet [VOLT., Lett. Lekain, 27 avril 1767]
Séjour momentané.
J'aurai fait ici une petite pause de dix jours [SÉV., 353]
Terme de musique. Intervalle de silence dont la durée correspond à celle de la ronde. Demi-pause, intervalle de silence dont la durée correspond à celle de la blanche. Le quart d'une pause se nomme soupir. Intervalle de temps pendant lequel un ou plusieurs musiciens restent sans chanter, sans jouer. Compter des pauses. Fig. Compter des pauses, attendre inutilement et sans rien faire.
Temps nécessaire pour battre l'or et le réduire à un certain degré.
Dans les cloches, l'endroit où le battant frappe.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Grant pose mirent à li essir [à la faire sortir] [DU CANGE, pausa.]
  • XIIIe s.
    D'amer est meivilleuse cose ; Mervelles fait en poi de pose [, Amadas et Ydoine, ms. 6987]
  • XVe s.
    Lors me requist, sans mettre y pause, Que je li vosisse otroyer ; Je ne m'en fis gaires pryer [FROISS., Espinette amoureuse.]
    Lors icy se partent, et y a grant pause [intervalle] de instrumens et trompetes [, Myst. du siége d'Orléans, p. 688]
  • XVIe s.
    Cineas, faisant un peu de pause, luy repliqua.... [AMYOT, Pyrrh. 30]
    Y a une irresolution, qui est comme une pause et un arrest de l'entendement ne pouvant passer outre [ID., De la vertu morale, 18]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. et esp. pausa ; ital. posa ; du lat. pausa, qui tient au grec, cesser.

pause

PAUSE. n. f. Suspension, interruption momentanée d'une action. Faire une pause, de longues pauses. Il fit deux ou trois pauses en chemin. La procession fit une pause en tel endroit. Dans un long travail, il faut des pauses, de petites pauses de temps en temps.

Il désigne, en termes militaires, un Temps de repos qui interrompt, généralement à intervalles réguliers, un exercice on une marche. Faire la pause.

En termes de Musique, il signifie Silence, intervalle de temps pendant lequel un ou plusieurs musiciens, ou même tous les concertants, demeurent sans chanter, sans jouer. Marquer les pauses dans la musique. Compter les pauses.

Il désigne spécialement un Silence de la durée d'une mesure pleine.

Demi-pause, Silence de la valeur d'une blanche, quelle que soit la mesure.

paûse


PAûSE, s. f. PAUSER, v. n. [Pôze, pozé: 1re lon. au 1er, dout. au 2d; mais devant l'e muet, elle est longue: il paûse, il paûsera. = Quelques-uns écrivent, comme on prononce, pose, poser, mauvaise ortographe, sur-tout pour le verbe qu'elle confond avec poser; qui a un aûtre sens.] Pause, est 1°. Suspension, cessation d'une action, d'un moûvement pendant quelque-tems. Faire une paûse, plusieurs paûses. "Les Prédicateurs font ordinairement une paûse au milieu du Sermon. = 2°. Dans le plain-chant et la musique, on apèle paûses les intervalles pendant lesquels un ou plusieurs de ceux, qui chantent, ou tout le choeur même demeurent sans chanter. = Pauser ne se dit qu'en Musique. Apuyer sur une syllabe en chantant. "Pausez sur cette syllabe.

Synonymes et Contraires

pause

nom féminin pause
1.  Interruption de la parole.
Traductions

pause

Pause, Ruhepausepause, break, intermission, recess, interlude, interval, lull, respite, restpauze, rust, hele maat rust [muziek], onderbreking, rustpauzeאתנח (ז), אתנחתא (נ), הפוגה (נ), הפסק (ז), הפסקה (נ), מנוחה (נ), פסק, שהות (נ), אֶתְנַחְתָּא, הֲפוּגָה, הַפְסָקָה, שְׁהוּתpousedescans, pausapauzapausepaŭzopausataukopausa, intervallo, sostapausa, suspensãopausπαύσηوَقْفَةٌstanka小休止일시 중지pausepauzaпаузаการหยุดduraklamasự tạm ngừng暂停 (poz)
nom féminin
1. court arrêt d'une activité faire une pause
2. silence marquer une pause entre deux phrases

pause

[poz] nf
(= arrêt) → break
Ils font une pause → They're having a break.
pause de midi → lunch break
(en parlant)pause
Il y a eu une pause dans la conversation → There was a pause in the conversation.
(MUSIQUE)pause