pavage

pavage

n.m.
1. Action de paver un sol.
2. Revêtement d'un sol, constitué de pavés dallage, pavé, pavement

pavage

(pavaʒ)
nom masculin
1. action de recouvrir de pierres procéder au pavage d'une rue
2. ensemble des pierres qui recouvrent un sol un pavage ancien

PAVAGE

(pa-va-j') s. m.
Ouvrage fait avec du pavé. Pavage de grès. Par extension, pavage en bois, pavage en asphalte.
Travail du paveur.
Matériaux fournis par le paveur.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Icellui exposant pour faire ouvrer de pavage ou chaucie.... [DU CANGE, pavagium.]

ÉTYMOLOGIE

  • Paver.

pavage

PAVAGE. n. m. Surface pavée. Pavage de grès, de pierre dure, de lave. Pavage de bois.

Il se dit aussi du Travail du paveur et des Matériaux fournis par lui. J'ai payé une assez grosse somme pour le pavage de ma cour.

pavage


PAVAGE, s. m. PAVÉ, s. m. PAVER, v. act. PAVEUR, s. m. [2e é fermé au 2d et au 3e.] Pavé se dit, 1°. en général de toute pierre dûre, cârreau, etc. dont on se sert pour paver. "Pavé de pierre, de grês, de cailloux, etc. = 2°. Plus particulièrement, du pavé de grês ou de cailloux. "Grôs, petit pavé. "Un pavé; un cent de pavés.
   Le fidèle émoucheur,
   Vous empoigne un pavé, le lance avec roideur;
   Casse la tête à l'homme en écrasant la mouche.
       La Font.
= 3°. Du chemin, du terrein, qui est pavé. "Entretenir le pavé. "Se promener sur le pavé de... "Le pavé est mauvais, est glissant, est rompu.
   PAVER; couvrir le sol avec du pavé, des pavés. "Paver un chemin, une rûe, une cour. = V. n. sans régime. "Chacun est obligé de paver devant sa porte; on pâve dans cette rûe. = Chemin pavé. Salle pavée de marbre, etc.
   PAVEUR, celui dont le métier est de paver des chemins, des rûes. = Pavage, ouvrage de Paveur.
   On dit, figurément, st. famil. — Faire quiter le pavé à quelqu'un; l'obliger à ne plus paraitre. = Prendre le haut du pavé, se tenir du côté des maisons, en marchant dans les rûes: c'est la place d' honeur. De là, tenir le haut du pavé; l'emporter sur quelqu'un. = Tâter le pavé, agir avec circonspection. — Bride en main sur le pavé, c. à. d. au propre, il est dangereux de galoper sur le pavé; au figuré, il ne faut rien précipiter dans les afaires délicates, et qui peuvent avoir des suites fâcheuses. = Être sur le pavé, ne trouver pas où loger, ou être sans emploi; et pour un domestique, sans condition. — On l'a mis sur le pavé, on l'a forcé à déloger. — On a mis ses meubles sur le pavé, dans la rûe. = Il est sur le pavé du Roi, dans un lieu dont persone ne peut le chasser. = Bateur de pavé, fainéant, qui n'a d'autre ocupation que de courir les rûes. = On dit aussi, pour marquer une grande abondance d'une certaine espèce de chôses, ou une grande multitude d'une certaine sorte de gens, que les rûes en sont pavées. = Avoir le gosier pavé se dit de ceux qui avalent sans peine des chôses extrêmement chaudes, comme la soupe, par exemple.

Synonymes et Contraires

pavage

nom masculin pavage
Revêtement fait de pavés.
Traductions

pavage

павета

pavage

포장

pavage

[pavaʒ] nm
(= action) → paving
(matériau, pierres arrondies)cobbles pl; (pavés carrés, plats)paving stones pl [pavane] vpr/vi → to strut about