pavane

pavane

n.f. [ de l'it. pavana, danse de Padoue ]
Danse lente et solennelle des xvie et xviie siècles.

PAVANE

(pa-va-n') s. f.
Danse grave venue d'Espagne, où les danseurs font la roue l'un devant l'autre, comme les paons avec leur queue, d'où lui est venue le nom (Trévoux).
Allez, madame, allez faire la révérence, Danser une pavane avec monsieur Colin [DANCOURT, Divert. de l'inconnu, v.]
Air sur lequel cette danse s'exécute

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Guillaume Morlaye, joueur de luth. a fait plusieurs livres de tabulature de guiterne, où sont chansons, gaillardes, pavanes, bransles, alle mandes, fantaisies [DU VERDIER, Biblioth. p. 499 dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. pavane, farce : regarde ces deguisés, quelle pavane ; espagn. et ital. pavana.. On dit que pavana est l'abréviation de padovana, padouane : danse de Padoue. Cependant Brantôme la nomme pavane d'Espagne ; et Carré, disant en 1783 : " Les chevaliers menaient la pavane sans quitter le harnois ni la cotte d'armes ; les hommes, à pied, approchant des femmes, tendoient les bras et les mantes en faisant la roue comme les coqs d'Inde ou les paons, " a songé à paon comme étymologie ; mais le latin pavo aurait donné pavone ; et la contraction de padovana en pavana est bien difficile. L'origine reste donc incertaine.

pavane

PAVANE. n. f. Sorte d'ancienne danse grave et sérieuse. Danser la pavane, une pavane.

pavane


PAVANE, s. f. SE PAVANER, v. réc. [3e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Pavane est une sorte d'anciène danse, grâve et sérieûse. = Se pavaner, marcher d'une manière fière, superbe. — Il n'est que du style moqueur ou satirique. "J' ai vu la lettre où il s'en pavanoit. Le Marquis de... à M. d'Al. Ce régime de la prép. de et du pronom en qui la remplace, n'est pas selon l'usage. On dit se vanter, se glorifier de; s'en vanter, s'en glorifier; je ne crois pas qu'on dise se pavaner de, s'en pavaner. = Ce verbe se dit toujours absolument et sans régime. "Voyez comme il se pavane. "Pavanez-vous à présent M. C... sur l'ingénieux expédient de la Note, etc. Tart. Epist.

Traductions