paver

(Mot repris de pavera)

paver

v.t. [ du lat. pavire, niveler ]
Revêtir un sol de pavés : Paver une allée.

paver

(pave)
verbe transitif
recouvrir de pierres paver une route

paver


Participe passé: pavé
Gérondif: pavant

Indicatif présent
je pave
tu paves
il/elle pave
nous pavons
vous pavez
ils/elles pavent
Passé simple
je pavai
tu pavas
il/elle pava
nous pavâmes
vous pavâtes
ils/elles pavèrent
Imparfait
je pavais
tu pavais
il/elle pavait
nous pavions
vous paviez
ils/elles pavaient
Futur
je paverai
tu paveras
il/elle pavera
nous paverons
vous paverez
ils/elles paveront
Conditionnel présent
je paverais
tu paverais
il/elle paverait
nous paverions
vous paveriez
ils/elles paveraient
Subjonctif imparfait
je pavasse
tu pavasses
il/elle pavât
nous pavassions
vous pavassiez
ils/elles pavassent
Subjonctif présent
je pave
tu paves
il/elle pave
nous pavions
vous paviez
ils/elles pavent
Impératif
pave (tu)
pavons (nous)
pavez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais pavé
tu avais pavé
il/elle avait pavé
nous avions pavé
vous aviez pavé
ils/elles avaient pavé
Futur antérieur
j'aurai pavé
tu auras pavé
il/elle aura pavé
nous aurons pavé
vous aurez pavé
ils/elles auront pavé
Passé composé
j'ai pavé
tu as pavé
il/elle a pavé
nous avons pavé
vous avez pavé
ils/elles ont pavé
Conditionnel passé
j'aurais pavé
tu aurais pavé
il/elle aurait pavé
nous aurions pavé
vous auriez pavé
ils/elles auraient pavé
Passé antérieur
j'eus pavé
tu eus pavé
il/elle eut pavé
nous eûmes pavé
vous eûtes pavé
ils/elles eurent pavé
Subjonctif passé
j'aie pavé
tu aies pavé
il/elle ait pavé
nous ayons pavé
vous ayez pavé
ils/elles aient pavé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse pavé
tu eusses pavé
il/elle eût pavé
nous eussions pavé
vous eussiez pavé
ils/elles eussent pavé

PAVER

(pa-vé) v. a.
Couvrir avec du grès, de la pierre dure, du caillou, etc. le sol d'une cour, d'une rue.
Il [Salomon] fit paver le temple d'un marbre très précieux dont les compartiments faisaient un très grand ornement [SACI, Bible, Paralip. II, III, 6]
Pierre, qui a tout fait, a eu soin de Moscou, en construisant Pétersbourg : il l'a fait paver, il l'a orné et enrichi par des édifices, par des manufactures [VOLT., Russie, I, 1]
Absolument. On pave dans cette rue. Paver à sec, paver sans chaux et sans mortier, sur le sable seul. Paver à bain de mortier, mastiquer le pavé avec de la chaux et du ciment. Fig.
Tu passes comme un foudre en la terre flamande, D'Espagnols abattus la campagne pavant [MALH., II, 6]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Li quens [le comte] Ibers à la barbe meslée Ert [était] as fenestres de la sale pavée [, Raoul de C. 72]
  • XIIIe s.
    Sepultures leur pavent leur cloistre et leur eglise De mainte bele tumbe polie, blanche et bise [J. DE MEUNG, Test. 1077]
  • XIVe s.
    Cil chemin a nom diligence ; Pavés est de perseverance [J. BRUYANT, dans Ménagier, t. II, p. 17]

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. pavir ; du lat. pavire ; comparez le grec, frapper.

paver

PAVER. v. tr. Couvrir le terrain, le sol d'un chemin, d'une rue, d'une cour, d'une écurie, d'une salle, etc., avec du grès, du marbre, de la brique, du bois, etc., pour le rendre plus solide et plus uni, pour permettre d'y marcher ou d'y faire passer des voitures plus commodément. Faire paver une écurie. Paver une église de dalles, de pierre de liais. Paver une salle à manger de carreaux de marbre. Salle pavée en mosaïque.

Absolument, Les voitures ne peuvent point passer dans cette rue, on y pave.

Prov. et fig., L'enfer est pavé de bonnes intentions, Voyez INTENTION.

Fig. et fam., Il a le gosier pavé, se dit d'un Homme qui mange ou boit extrêmement chaud ou qui fait un grand usage soit d'épices, soit de liqueurs fortes.

paver

Paver, Sternere locum saxis, Aream consternere silicibus, Pauimentare.

Paver d'ais, Assare.

Synonymes et Contraires

paver

verbe paver
Couvrir un sol de pavés.