peinturé, ée

PEINTURÉ, ÉE

(pin-tu-ré, rée) part. passé de peinturer
Les Agathyrses peinturés, De leurs plus beaux habits parés [SCARRON, Virg. IV]
Les visages [des sauvages] sont bariolés de diverses couleurs, ou peinturés de blanc ou de noir [CHATEAUBRIAND, Amér. Gouvernement, les Natchez.]