peinturage

PEINTURAGE

(pin-tu-ra-j') s. m.
Action de peinturer ; le résultat de cette action. Le peinturage d'un mur.
Terme de mépris qui se dit d'une peinture plus ou moins grossière.
Parce que cet investigateur acharné aura découvert, ou cru découvrir une ébauche informe de peinturage antérieure à Cimabué [CHARLES BLANC, dans le Temps, 21 mai 1867]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    ....Et comme des nuages Paroissent enflammés de meslez peinturages [BAÏF, Œuv. p. 1, verso, dans POUGENS]

ÉTYMOLOGIE

  • Peinturer.

peinturage

PEINTURAGE. s. m. Action de peinturer, et L'effet qui en résulte.