pelle

pelle

n.f. [ lat. pala ]
1. Outil formé d'une plaque ajustée à un manche et servant notamm. à creuser la terre, à déplacer des matériaux : Ramasser du sable avec une pelle.
2. Ustensile ayant cette forme et servant à divers usages : Une pelle à poussière. Une pelle à tarte.
3. Extrémité plate et large d'un aviron.
À la pelle,
Fam. en grande quantité : Ce chanteur reçoit des lettres d'admirateurs à la pelle.
Pelle mécanique,
pelleteuse.
Ramasser une pelle,
Fam. faire une chute ; fig., échouer : Elle a ramassé une pelle à l'examen.

PELLE

(pè-l') s. f.
Instrument de fer ou de bois, large et plat, à long manche.
Le roi.... fit condamner Du Pas à être traîné dans Utrecht, une pelle à la main [VOLT., Louis XIV, 11]
Fig. et familièrement. Remuer l'argent à la pelle, en avoir beaucoup.
Cependant l'or et l'argent se remuent à la pelle chez lui [BOURSAULT, Lett. nouv. t. II, p. 183]
Fig. et bassement. Donner de la pelle au cul à quelqu'un, le chasser honteusement.

PROVERBE

    La pelle se moque du fourgon, voy. FOURGON.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Hors de ma teste à une pele, Quant au sermon seant m'aguete, Par une des oreilles [la passion] giete Quanque raison en l'autre boute [, la Rose, 4655]
    Quiconques veut estre esqueliers à Paris, c'est à savoir venderes de esqueles.... de auges, fourches, peles, beesches [, Liv. des mét. 112]
  • XVe s.
    Rigueur le transmit en exil, Et luy frappa au cul la pelle [VILLON, G. test. Rondeau.]
  • XVIe s.
    Palles, piqs, crocs, beches et hottes pour les reparations [CARLOIX, VII, 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, palle, pale ; wallon, pãl ; prov. esp. et ital. pala ; du lat. pala.

pelle

PELLE. n. f. Instrument de fer ou de bois, large et plat, muni d'un manche, et qui sert à enlever la terre, le sable, le charbon, etc. Pelle à feu. Pelle de jardin. Pelle d'écurie. Remuer le grain avec une pelle.

Par extension, Pelle à sel, Sorte de petite pelle en argent, en os, en verre, etc., qui sert à prendre du sel dans une salière.

Fig. et fam., Remuer l'argent à la pelle, Avoir beaucoup d'argent.

pelle

Pelle, Cerchez Paelle.

pelle


PELLE, ou PèLE, s. f. PELLÉE, ou PELLERÉE, ou PELLETÉE, s. f. [Pèle, pélée, pèleré-e, pèletée: 1re è moy. au 1er, 3e et 4e, é fer. au 2d: la 2e e muet, au 1er, 3e et 4e, é fer. et long au 2d.] Pelle, est un instrument de fer ou de bois, large et plat, qui a un long manche, et dont on se sert pour divers usages. Pelle de feu, de four, de jardin, d'écurie. = Pellée et les deux suivans ont le même sens et se disent indiféremment: "Une pellée de plâtre: une pellerée de grain: une pelletée de terre. = En st. fig. famil. pour signifier qu'il y a de grandes richesses dans une maison, on dit que: l'argent s'y remûe à pellerées. = De ces trois mots pellerée parait le plus usité.
   Rem. Suivant La Touche on dit Palle ou Pelle, mais celui-ci est incomparablement meilleur. Ce n'est pas assez dire: il est le seul bon. Le 1er est un mot de Province. Il est du patois des Provinces méridionales.

Traductions

pelle

Schaufel, Schüppe, Schippe, Kehrschaufelshovel, spade, scoop, French kiss, dustpanschop, schep, blikאת (ז), יעה (ז), מחתה (נ), נשיקה צרפתית (נ), אֵת, יָעֶהskovl, fejebladφτυάρι, φαράσιŝovelilopala, recogedorlapio, rikkalapiopala, badile, paletta, paletta per la spazzaturaショベル, シャベル, ちり取り, pá de lixo, pá do lixolopata铁锹, 畚箕, 铁铲лопата, совок, совок для мусораجارُوف, جَارُوفٌ لِلكُنَاسَةlopata, lopatka na smetílopata, lopatica za smeće삽, 쓰레받기skuffe, søppelbrettśmietniczka, szuflasopskyffel, spadeที่โกยผง, พลั่วfaraş, kürekcái hốt rác, xẻng (pɛl)
nom féminin
outil pour creuser

pelle

[pɛl] nf
(= outil) → shovel
(d'enfant)spade
pelle à gâteau nfcake slice
pelle mécanique nfmechanical digger