penderie

penderie

n.f.
Placard, armoire, ou petite pièce où l'on suspend des vêtements : Elle range sa robe dans la penderie.

PENDERIE

(pan-de-rie) s. f.
Exécution de pendus.
On allait pendre un Picard ; une femme de sa connaissance le rencontra : Hé, un tel, comment te portes-tu ? - Je me porte assez bien, répondit-il ; mais cette penderie me déplaît [TALLEMANT, Histor. t. VI, p. 168]
M. de Chaulnes est à Rennes avec les Fourbin et les Vins, et quatre mille hommes ; on croit qu'il y aura bien de la penderie [SÉV., 226]
Nous [nous, les gens de Bretagne] ne sommes plus si roués.... il est vrai que la penderie me paraît maintenant un rafraîchissement [ID., 24 nov. 1675]
Endroit où le mégissier pend ses peaux pour les faire sécher.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ils furent pendus à un gibet construit par Montluc pour les autres premieres penderies [D'AUB., Hist. I, 161]

ÉTYMOLOGIE

  • Pendeur.

penderie

PENDERIE. n. f. Cabinet où l'on suspend des vêtements.

penderie

Penderie, Suspendium.

Traductions

penderie

ארון בגדים (ז), אֲרוֹן בְּגָדִיםcloset, wardrobeguardaroba, spogliatoioгардероб衣櫃garderobe옷장garderob (pɑ̃dʀi)
nom féminin
armoire où l'on suspend les vêtements

penderie

[pɑ̃dʀi] nfwardrobe
penderie housse nfhanging wardrobe