pensé, ée

PENSÉ, ÉE

(pan-sé, sée) part. passé de penser
En quoi il y a de la pensée.
Ce sonnet, disent-ils, est bien pensé, lorsqu'ils nous veulent avertir qu'il est bien conçu ou bien inventé ; leur raison de cette insigne manière de parler, c'est que ce terme conçu met de laides images dans l'esprit.... [Mlle DE GOURNAY, ]
Je n'ai jamais rien vu de pensé comme la fin de ce billet ni tourné si galamment [SÉV., 12 janv. 1680]
Ce qu'il y a jamais eu de mieux pensé, de mieux dit, de mieux écrit.... [LA BRUY., IX.]
Ce sont plutôt des vers pensés que des vers d'images, tels qu'une ode doit en offrir [D'ALEMBERT, Éloges, Lamotte.]
Ouvrage bien pensé, ouvrage dont la conception est bonne, et dont les idées sont justes et convenablement ordonnées. Terme de beaux-arts. Bien pensé, se dit d'un tableau, d'un bas-relief dont la composition est sagement conçue.
Imaginé. Cela n'est pas trop mal pensé.