penseur

(Mot repris de penseuse)

penseur, euse

n.
1. Personne qui s'applique à penser, à réfléchir.
2. Personne dont la pensée personnelle exerce une influence : Les penseurs du xxe siècle.

penseur

(pɑ̃sœʀ) masculin

penseuse

(pɑ̃søz) féminin
nom
personne qui développe des idées nouvelles un grand penseur français

PENSEUR

(pan-seur) s. m.
Celui qui pense, qui réfléchit, qui est profond.
On craint les penseurs [VOLT., Lett. Laharpe, 25 oct. 1717]
Accoutumé que j'étais à me reposer sur ce grand penseur [Sieyès] de l'achèvement de son ouvrage.... [MIRAB., Collect. t. III, p. 342]
Il se dit aussi au féminin, penseuse.
Je ne vous regardais jusqu'ici que comme une belle penseuse qui.... [J. J. ROUSSEAU, Lett. à Mlle D. M. le 7 mai 1764]
Libres penseurs, nom donné à ceux qui refusent d'admettre la religion révélée. On a dit autrefois en ce sens : franc penseur. Le Penseur, nom d'une célèbre statue de Michel-Ange, qui se trouve à Florence dans la chapelle des Médicis.
Adj.
Dieu tout entier habite en ce marbre penseur [A. CHÉN., l'Invention.]

SYNONYME

  • PENSEUR, PENSIF. Un penseur est un homme qui a de la force et de l'habitude de penser, surtout philosophiquement ; pensif indique une méditation actuelle et un peu triste sur quelque chose. La pensée occupe le penseur ; ses pensées occupent le pensif.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Jean Lyon contrepensa sur les penseurs [opposa ruse à ruse] [FROISS., II, II, 53]
    Un bon penseur pense au revers [au rebours] qu'on pense [, Faifeu, p. 91]

ÉTYMOLOGIE

  • Penser ; bourguig. penseu.

penseur

PENSEUR. n. m. Celui qui réfléchit fortement, profondément. C'est un penseur. Ce livre est l'ouvrage d'un penseur. Cet écrivain est un profond penseur.

Libre penseur, Celui qui s'est affranchi de tout dogme religieux.

penseur

Penseur, Deliberator.

penseur


PENSEUR, s. m. PENSIF, IVE, adj. [Pan-ceur, cif, cive: 1re lon.] Le 1er, se dit de celui qui est acoutumé à penser, à réfléchir: c'est un penseur; le 2d, de celui qui est ocupé d'une pensée chagrinante. "Je le trouve tout pensif depuis quelque tems: elle paraissait inquiète et pensive.
   Rem. Penseur a été long-tems peu usité, et on peut le regarder comme un mot nouveau: les uns l'emploient pour louer, les aûtres pour se moquer. "L'Auteur (M. G..) qui marche sur les traces de Montesquieu, semble aspirer à la gloire d'un penseur profond, plutôt qu'à celle d'un Orateur. Ann. Litt. "M. Th. est moins éloquent que boursouflé, plus compilateur et copiste que penseur et original. Sabat. Trois Siècles, etc. "Ces Poètes seront plus profonds, plus penseurs que ceux des autres nations. De Lille.
   Penseurs célèbres, pauvres gens,
   Qui, sur le systême du monde,
   Balbutiez vos argumens.
       Dorat.
"Tous ces Philosophes, ces penseurs, comme ils s'apellent, sont de rudes gens. Th. d'Éduc.

Synonymes et Contraires

penseur

nom penseur
Personne qui réfléchit à.
Traductions

penseur

thinker

penseur

הוגה (ז), מודט (ת), הוֹגֶה

penseur

pensador

penseur

denker

penseur

pensisto, pensulo

penseur

pensador

penseur

思想家

penseur

pensador

penseur

duma-tel

penseur

nhà tư tưởng

penseur

思想家

penseur

tænker

penseur

사상가

penseur

tänkare

penseur

[pɑ̃sœʀ] nmthinker
libre penseur → free-thinker