pentacorde

(Mot repris de pentacordes)

PENTACORDE

(pin-ta-kor-d') s. m.
Terme d'antiquité. Lyre à cinq cordes.

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, cinq, et, corde.

pentacorde

PENTACORDE. n. m. Lyre des anciens, ainsi nommée parce qu'elle avait cinq cordes.

pentacorde


PENTACORDE, s. m. PENTAGôNE, adj. et subst. PENTAMèTRE, adj. PENTAPOLE, s. f. PENTATEUQUE, s. m. [Tous ces mots sont tirés du grec, où pente signifie cinq: en n'y a pas le son d'an. = Pour le dernier, les uns prononcent pen-tatéuque, pour respect pour l'étymologie, à ce qu'ils disent, les aûtres pentateuque, parce qu'ils disent que c'est l'usage. Aucun Dictionaire ne met l'accent sur le 1er é de ce mot: C'est une preûve, ou du moins un préjugé qu'on ne doit pas le prononcer.] Le premier se dit d'une lyre à cinq cordes; le second, d'une figûre à cinq angles et cinq côtés; le troisième, d'une espèce de vers de cinq pieds, chez les grecs et les latins; le quatrième, d'une contrée où il y a cinq villes; le dernier, des cinq premiers livres de la Bible, dont Moïse est l'Auteur.