pentecôte

(Mot repris de pentecôtes)

Pentecôte

[ pɑ̃tkot] n.f. [ du gr. pentêkostê [hêmera], cinquantième [jour] ]
1. Fête juive commémorant la remise des Tables de la Loi à Moïse.
2. Fête chrétienne commémorant la descente du Saint-Esprit sur les apôtres.

Pentecôte

(pɑ̃tkot)
nom féminin religion
1. fête chrétienne le lundi de Pentecôte
2. fête juive La Pentecôte est célébrée sept semaines après la Pâque.

PENTECÔTE

(pan-te-kô-t', et non, comme disent quelques-uns, pan-te-ko-t') s. f.
Chez les Juifs, fête qui se célébrait le cinquantième jour après le seize du mois de nisan, ou après le second jour de Pâques, et dans laquelle les Juifs offraient à Dieu les prémices de leurs moissons, etc.
L'histoire ne spécifie point le jour où Joas fut proclamé ; quelques interprètes veulent que ce fut un jour de fête : j'ai choisi celle de la Pentecôte, qui était l'une des trois grandes fêtes des Juifs [RAC., Ath. Préf.]
Chez les chrétiens, fête qui se célèbre cinquante jours ou, si l'on aime mieux, le septième dimanche après Pâques, en mémoire de la descente du Saint-Esprit sur les apôtres.
Attendez, désirez et recevez le Saint-Esprit à la Pentecôte [MAINTENON, Avis à la duch. de Bourg. t. III, p. 204, dans POUGENS.]
Fig. Jusqu'à la Pentecôte, c'est-à-dire longtemps.
Prêchez, patrocinez jusqu'à la Pentecôte [MOL., Éc. des femmes, I, 1]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Ce fu à pentecoste, que il fait bel et clair.... [, Sax. XII]
  • XIIIe s.
    Et dès lors à dix jors [de l'Ascension] vint li Sainz Esperiz sor les disciples, porquoi nos gardons la feste de la Pentecoste [BRUN. LATINI, Trés. p. 145]
  • XVIe s.
    Laissez venir donque France et sa routte, Car tel me cuyde avoir gaigné à Pasques, Qui ne m'aura pas à la Pentecouste [J. MAROT, V, 17]
    Pentecostes frezes rouges, ou le laboureur s'estonne [LEROUX DE LINCY, Prov. t. I, p. 114]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, pentecoûte (bien des gens de province disent la pentecoute pour la pentecôte, MARG. BUFFET, Observ. p. 140, 1668) ; prov. pentecosta, pandecoste ; esp. pentecostes ; ital. pentecosta ; du lat. pentecoste ; du grec, le cinquantième jour.

pentecôte

PENTECÔTE. n. f. Fête que l'Église célèbre le cinquantième jour après Pâques, en mémoire de la descente du Saint-Esprit sur les apôtres. Nous serons bientôt à la Pentecôte. Je vous paierai à la Pentecôte. Passer les fêtes de la Pentecôte à la campagne.

pentecôte


PENTECôTE, s. f. [Pantekôte: 1re et 3e lon. 2e et dern. e muet. = On disait aûtrefois Pentecouste, et de là le Proverbe, de Pâques à Pantecouste le dessert est une crouste. = On dit ensuite Pentecoste, et Voiture voulait qu'on le dît de la sorte.] Fête que l'Église célèbre en mémoire de la descente du Saint-Esprit, le cinquantième jour aprês Pâques. La Pentecôte, où les fêtes de la Pentecôte.

Traductions

Pentecôte

Pfingsten

Pentecôte

חג הביכורים (ז), שבועות (נ), שָׁבוּעוֹת, חַג הַבִּכּוּרִים

Pentecôte

Letnice

Pentecôte

pinsedag

Pentecôte

pentekosto

Pentecôte

Pentecostés

Pentecôte

Nelipüha

Pentecôte

Helluntai

Pentecôte

Duhovi

Pentecôte

pünkösd

Pentecôte

Pentakosta

Pentecôte

Pentecoste

Pentecôte

ペンテコステ

Pentecôte

Sekminės

Pentecôte

Zesłanie Ducha Świętego

Pentecôte

Pentecostes

Pentecôte

pingst

Pentecôte

五旬节

Pentecôte

Петдесетница

Pentecôte

[pɑ̃tkot] nf
la Pentecôte → Pentecost, Whitsun (Grande-Bretagne) (= dimanche) → Whitsunday (Grande-Bretagne)
lundi de Pentecôte → Whit Monday (Grande-Bretagne)