pentière

PENTIÈRE

(pan-tiè-r') s. f.
Voy. PANTIÈRE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. PENTIÈRE (pan-tiè-r'), s. f. La partie d'une montagne qui est en pente, qui n'est pas disposée en plateaux.
    Champ-braillard est un des endroits les plus dangereux du lac de Sylans ; éloignée de toutes habitations, la route, à partir d'un brusque contour, se trouve, au nord, resserrée entre une haute montagne, dont la pentière est couverte, de la base au sommet, par un taillis et une épaisse forêt de sapins, et, au sud, par un précipice rapide qui va se perdre dans les profondeurs du lac [, Courrier de l'Ain, 10 mars 1877]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La pantiere de la breche [PARÉ, t. III, p. 705]

ÉTYMOLOGIE

  • Dérivé de pente.