percher

(Mot repris de perchons)

percher

v.i. [ de 2. perche ]
1. Se poser, en parlant d'un oiseau : La pie perche sur le bouleau brancher
2. Fam. Loger, demeurer : Ils perchent à l'autre bout du village.
v.t.
Placer en un endroit élevé : Elle a perché la statuette sur le haut de la bibliothèque.

se percher

v.pr.
1. Se poser, en parlant d'un oiseau : Les hirondelles se sont perchées sur le toit.
2. Monter sur qqch de haut, en parlant de qqn : Les paparazzi se sont perchés sur le mur du parc se jucher

percher


Participe passé: perché
Gérondif: perchant

Indicatif présent
je perche
tu perches
il/elle perche
nous perchons
vous perchez
ils/elles perchent
Passé simple
je perchai
tu perchas
il/elle percha
nous perchâmes
vous perchâtes
ils/elles perchèrent
Imparfait
je perchais
tu perchais
il/elle perchait
nous perchions
vous perchiez
ils/elles perchaient
Futur
je percherai
tu percheras
il/elle perchera
nous percherons
vous percherez
ils/elles percheront
Conditionnel présent
je percherais
tu percherais
il/elle percherait
nous percherions
vous percheriez
ils/elles percheraient
Subjonctif imparfait
je perchasse
tu perchasses
il/elle perchât
nous perchassions
vous perchassiez
ils/elles perchassent
Subjonctif présent
je perche
tu perches
il/elle perche
nous perchions
vous perchiez
ils/elles perchent
Impératif
perche (tu)
perchons (nous)
perchez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais perché
tu avais perché
il/elle avait perché
nous avions perché
vous aviez perché
ils/elles avaient perché
Futur antérieur
j'aurai perché
tu auras perché
il/elle aura perché
nous aurons perché
vous aurez perché
ils/elles auront perché
Passé composé
j'ai perché
tu as perché
il/elle a perché
nous avons perché
vous avez perché
ils/elles ont perché
Conditionnel passé
j'aurais perché
tu aurais perché
il/elle aurait perché
nous aurions perché
vous auriez perché
ils/elles auraient perché
Passé antérieur
j'eus perché
tu eus perché
il/elle eut perché
nous eûmes perché
vous eûtes perché
ils/elles eurent perché
Subjonctif passé
j'aie perché
tu aies perché
il/elle ait perché
nous ayons perché
vous ayez perché
ils/elles aient perché
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse perché
tu eusses perché
il/elle eût perché
nous eussions perché
vous eussiez perché
ils/elles eussent perché

PERCHER

(pèr-ché) v. n.
En parlant des oiseaux, se poser sur une perche, sur une branche d'arbre. Tous les oiseaux ne perchent pas.
Il [un amateur d'oiseaux] retrouve des oiseaux dans son sommeil, lui-même il est oiseau, il est huppé, il gazouille, il perche [LA BRUY., XIII]
Se dit, par extension, de tout lieu élevé sur lequel les oiseaux se posent. Cet oiseau a perché longtemps sur ma fenêtre, sur le clocher.
Se percher, v. réfl. même sens.
Un aigle se vint percher sur le joug du chariot [D'ABLANC., Arrien, II, 2]
Pour peu qu'Aristote connût l'outarde, il ne pouvait ignorer qu'elle ne se perche point [BUFF., Ois. t. III, p. 17]
Elle lui présenta le phénix, qui fut très caressé de l'empereur et qui se percha sur son fauteuil [VOLT., Princ. de Babyl. 5]
Familièrement. Se mettre sur quelque chose d'élevé. Où est-il allé se percher ?
S. m. Le percher, bâton sur lequel on fait sécher les mottes à brûler.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le faulcon perche volontiers aussi comme au milieu de l'arbre [, Modus, f° CXX]
  • XVIe s.
    Le sire d'Aubigny qui pour ses demerites le vouloit faire percher [pendre] [J. D'ANTON, Annales de Louis XII, p. 26]
    Que les vignes perchées et appuiées soient fournies de bois, selon le besoin, liées et ploiées par art [O. DE SERRES, 60]

ÉTYMOLOGIE

  • Perche 2.

percher

PERCHER. v. intr. Se poser sur une perche, sur une branche d'arbre, sur une baguette, etc. Il se dit proprement des Oiseaux. Les coqs et les poules perchent toutes les nuits. Quantité d'oiseaux sont venus percher sur ces arbres.

SE PERCHER s'emploie aussi dans ce sens. Un rossignol est venu se percher sur cette branche.

PERCHER se dit absolument des Oiseaux qui ont l'habitude de se poser sur une branche, sur une baguette. Cet oiseau perche.

Il se dit figurément et familièrement d'une Personne qui se met sur quelque endroit élevé, pour mieux voir ou pour mieux entendre. Comment est-il allé percher, se percher là?

Jouer à chat perché se dit d'un Jeu d'enfant, où l'on ne peut être pris que lorsqu'on touche terre.

Le participe passé s'emploie substantivement dans cette locution : Tirer les faisans au perché, Les tirer lorsqu'ils sont perchés.

percher

Percher, c'est mettre sur la perche, qu'on dit aussi brancher, Perticae imponere, Percher est dit des oiseaux quand ils fondent de leur vol sur les branches des arbres, ou buissons, Ex volatu residere, comme le faulcon s'est perché sur un arbre, Arbori insédit, In arborem se demisit, Et par metaphore est usurpé pour pendre par le col un malfaicteur à une branche d'arbre, ce qu'on dit aussi Brancher, comme, Il l'a perché à un arbre, Laqueo collo iniecto arbori appendit.

Synonymes et Contraires

percher

verbe percher
Familier. Habiter quelque part.
demeurer, habiter, loger, résider -familier: nicher -populaire: crécher.

percher (se)

verbe percher (se)
Se mettre sur un endroit élevé.
Traductions

percher

perch, roostbivakkeren, hoog (op een tak) zitten [vogel], hoog wonen, neerstrijken, roesten (pɛʀʃe)
verbe intransitif
pour un oiseau, se poser au-dessus du sol

percher

[pɛʀʃe] vt
percher qch sur → to perch sth on [pɛʀʃe] vpr/vi [oiseau] → to perch