perclure

PERCLURE

(pèr-klu-r') v. a.
Se conjugue comme conclure. Rendre perclus.
Accablé d'une étrange paralysie qui l'avait perclus de tous ses membres [LE P. SIMON MARS, Myst. du roy. de Dieu, p. 96, dans POUGENS.]

REMARQUE

  • Ce verbe n'est plus dans les dictionnaires ; mais l'adjectif perclus permet de le faire rentrer sans peine dans l'usage.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il ne faut qu'un catarrhe qui vous la perclusera de ses membres.... [CHOLIÈRES, Contes, f° 159]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. percludere, fermer entièrement, de per, et claudere, clore (voy. CLORE).