perdu

(Mot repris de perdras)

perdu, e

adj.
1. Se dit d'un bien dont on est définitivement privé : Pleurer sur sa fortune perdue. « Les Illusions perdues » de Balzac.
2. Que l'on ne retrouve plus : Les employés de la voirie ramassent beaucoup d'objets perdus.
3. Qui échappe à toute direction, à tout contrôle : Une balle perdue.
4. Qui a été mal employé : Toutes ces heures passées dans les embouteillages, quel temps perdu !
5. Qui est devenu inutilisable : La viande est perdue avarié
6. Se dit de qqn qui est ruiné : Un industriel perdu.
7. Dont la situation est désespérée : Cette malade est perdue condamné
8. Situé à l'écart ; isolé : Ils habitent dans un village perdu.
À mes, tes, ses, etc., moments perdus,
à mes moments de loisir, quand je n'ai rien d'autre à faire : Elle joue du piano à ses moments perdus.
Être perdu dans ses pensées,
y être profondément plongé.
n.
Comme un perdu, une perdue,
de toutes ses forces ; avec toute son énergie : Les personnes bloquées criaient comme des perdues.

perdu

Perdu, ue. participe.

On appelle Puits perdu, Un puits dont le fond est de sable, et où les eaux se perdent. Les puisards sont des espèces de puits perdus.

On dit proverbial. qu'Un bienfait n'est jamais perdu, pour dire, qu'Une bonne action a sa récompense tot ou tard, de quelque part que ce soit.

On dit aussi proverbial. De tout ce qui survient d'agréable ou d'utile pour une personne qui ne sait pas ou qui ne peut pas en profiter, que C'est du bien perdu. Donner des conseils à un fou, c'est du bien perdu.

On dit, Tirer à coup perdu, à coups perdus, pour dire, Tirer au hasard, ou tirer hors de portée; et, Faire des fondations à pierres perdues, pour dire, Jeter des pierres sans ordre dans un endroit déterminé pour servir de fondement. Les fondations de cette digue, de ce môle, ont été faites à pierresperdues.

On dit, Se jeter à corps perdu sur quelqu'un, pour dire, Se jeter sur lui avec impétuosité, et sans songer à se ménager.

On dit, Mettre de l'argent à fonds perdus, à fonds perdu, pour dire, Placer son argent de telle sorte, qu'on se dépouille entièrement du principal, et qu'on ne se réserve que le revenu sa vie durant.

On appelle Heures perdues, momens perdus, Les heures, les momens de loisir d'un homme qui est ordinairement fort occupé; mais on ne le dit guère que dans ces manières de parler adverbiales: À vos heures perdues; dans vos heures perdues, etc. Je vous irai voir à vos heures perdues, à quelqu'une de vos heures perdues, dans un de vos momens perdus.

On appelle en termes de Guerre, Enfans perdus, Ceux que l'on détache pour donner à la tête des troupes. Commander les enfans perdus. Il combattit à la tête des enfans perdus.

On appelle aussi en termes de Guerre, Sentinelle perdue, Une sentinelle postée dans un lieu extrêmement avancé.

On dit, qu'Un homme est perdu d'honneur, de réputation, perdu de débauches, perdu de dettes, etc. pour dire, qu'Il a perdu l'honneur, la réputation, qu'il a ruiné sa santé par ses débauches, qu'il est accablé de dettes.

On dit proverbialement Des choses dont on veut faire entendre que la perte est facile à réparer, Pour un perdu, deux retrouvés, deux recouvrés. On disoit autrefois incorrectement recouverts.

On dit encore proverbialement, Courir comme un perdu, crier comme un perdu, pour dire, Courir, crier de toute sa force.

On dit d'Un homme, d'une femme sans ressources pour la santé, pour la fortune, pour l'honneur, etc. que C'est un homme perdu, une femme perdue.

perdu


PERDU, voy. PERDRE à la fin.

Synonymes et Contraires

perdu

adjectif perdu
1.  Situé à l'écart.
2.  Qu'on ne peut localiser.
3.  Qu'on ne peut sauver.
condamné, incurable, inguérissable -familier: fichu, fini -populaire: foutu.
4.  Qui n'est plus en usage.
disparu, envolé, éteint, évanoui, oublié -familier: mort.
5.  Privé de sa réputation.
6.  Qui manque de repères.
déboussolé, dépassé, déphasé, dérouté, désaxé, désorienté -populaire: paumé.
Traductions

perdu


perdue

lost, odd, stray, strandedאבוד (ת), אובד (ת), נידח (ת), תועה (ת), אָבוּדafgelegen, verloren, verdwaald, bedorven, geruïneerd, kwijt, verspild, loos, zoek, gestrandperdido, encalhadoperso, confuso, perduto, bloccatoتَائِهٌ, مَتْرُوكuvízlý, ztracenýstrandet, tabtfestsitzen, verlorenχαμένοςencallado, perdidoajautunut jonnekin, josta ei pääse pois, eksynytizgubljen, zatočen失った, 立ち往生した오도가도 못하는, 잃은bortkommen, strandetpozostawiony własnemu losowi, zagubionyвыброшенный на берег, заблудившийсяförsvunnen, strandadติดอยู่ในที่ใดที่หนึ่ง, หลงทางkayıp, kısılıp kalmakbị kẹt lại, bị lạc đường束手无策的, 走丢的 (pɛʀdy)
adjectif
1. qu'on n'a plus argent perdu au jeu
2. qu'on ne retrouve plus chien perdu
3. qui est gaspillé, mal utilisé temps perdu
4. qui est dans une mauvaise situation, qui vamourir Ce malade est perdu.

perdu

[pɛʀdy]
pp de perdre
adj
[enfant, cause, objet] → lost
(= isolé) [village] → out-of-the-way
(COMMERCE) [emballage] → non-returnable
[récolte] → ruined
[malade] il est perdu → there's no hope left for him
le temps perdu → lost time
rattraper le temps perdu → to make up for lost time
à temps perdu → in one's spare time
à vos moments perdus → in your spare time