perfectibilité


Recherches associées à perfectibilité: perfectible

PERFECTIBILITÉ

(pèr-fè-kti-bi-li-té) s. f.
Qualité de ce qui est perfectible.
Perfectibilité indéfinie de l'homme (expression de Turgot à vingt-trois ans), [, dans CHARMA, Condorcet, p. 68]
Telle est l'influence des grands États et surtout de l'empire français, que chaque progrès dans leur constitution, dans leurs lois, dans leur gouvernement, agrandit la raison et la perfectibilité humaine [MIRABEAU, Collection, t. II, p. 26]
Comme homme et comme savant, M. Le Clerc eut en lui le double signe des natures d'élite : la perfectibilité constante de l'esprit, l'incessante amélioration de l'âme [GUIGNIAUT, Éloge de Le Clerc.]

REMARQUE

  • Perfectibilité et perfectible sont des néologismes du XVIIIe siècle, que l'Académie n'a inscrits que dans son édition de 1835.

ÉTYMOLOGIE

  • Perfectible.

perfectibilité

PERFECTIBILITÉ. n. f. Qualité de ce qui est perfectible. La perfectibilité de l'espèce humaine.

perfectibilité


*PERFECTIBILITÉ, s. f. PERFECTIBLE, adj. [1re ê ouv. 2 è moy.] Aûtres mots nouveaux: mais ceux-ci sont utiles: on peut en bien augurer. = Perfectible, qui peut être perfectioné. Perfectibilité, qualité de ce qui est perfectible. "Dans un art (la Médecine) qui n'est perfectible que par l'observation, rien n'est à négliger, rien n'est indiférent. Voullonne. "On revient insensiblement à l'anciène méthode (d'Éducation) qui s' améliore de jour en jour... sur-tout dans les Écoles de l' Université de Paris, dont la constitution me paroit susceptible de la plus grande perfectibilité~. l'Ab. Grosier.