permis, ise

PERMIS, ISE1

(per-mî, mi-z') part. passé de permettre
Qu'il est loisible, accordé de faire, de dire. Les choses permises.
Mais c'est un jeune fou qui se croit tout permis, Et qui pour un bon mot va perdre vingt amis [BOILEAU, Sat. IX]
Tout est permis, c'est-à-dire la licence de tout faire est donnée.
Vous êtes souverain, et tout vous est permis [CORN., Nicom. IV, 5]
Elliptiquement. Permis à vous, à vous permis, vous avez la permission, la licence de.
Mariane : Hélas ! permis à vous d'avoir cette pensée. - Valère : Oui, oui, permis à moi [MOL., Tart. II, 4]
Dans ces circonstances, Thiriot me doit dix lignes ; s'il veut faire mieux, à lui permis [VOLT., Lett. Helv. janv. 1739]