perruquier

perruquier

n.m.
Fabricant de perruques, de postiches.

perruquier

(peʀykje)
nom masculin
personne qui fabrique des perruques aller chez le perruquier avant un bal costumé

PERRUQUIER

(pè-ru-kié ; l'r ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des pè-rukié-z adroits) s. m.
Celui qui fait des perruques, qui coiffe et qui rase.
Les perruquiers français décident en législateurs sur la forme des perruques étrangères [MONTESQ., Lett. pers. 100]
On nous reproche [à nous comédiens] notre amour-propre ; qui est-ce qui n'en a pas, quand un perruquier se dit artiste, un huissier jurisconsulte, et un barbouilleur de papier homme de lettres ? [PICARD, le Vieux comédien, sc. 7]
Un quart d'heure de perruquier, un temps plus long qu'on n'aurait pensé, ainsi dit de ce que les perruquiers, promettant d'avoir fini en un quart d'heure, tiennent leur homme plus longtemps. Perruquière, la femme d'un perruquier.
Ce nouvel Adonis, à la blonde crinière, Est l'unique souci d'Anne sa perruquière [BOILEAU, Lutr. I]
Adj. Garçon perruquier.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    3e rang, qui sont les mestiers mediocres, plastriers, perruquiere et attournaresse [, Édit, avril 1597]

ÉTYMOLOGIE

  • Perruque ; génev. perrutier.

perruquier

PERRUQUIER. n. m. Celui qui fait des perruques.

Il s'est dit aussi autrefois de Celui qu'on nomme aujourd'hui Coiffeur.

On appelle Perruquière la Femme d'un perruquier ou une Ouvrière en perruques.

perruquier

Perruquier ou faiseur de faulses perruques,

Traductions

perruquier

פאן (ז)