persuadé, ée

PERSUADÉ, ÉE

(pèr-su-a-dé, dée) part. passé de persuader
Que l'on a porté à croire telle ou telle chose.
On n'a qu'à voir leurs livres [des pyrrhoniens], si l'on n'en est pas assez persuadé [de l'incertitude des choses] ; on le deviendra bien vite et peut-être trop [PASC., Pens. VIII, 1, éd. HAVET.]
Persuadé de la religion par sa philosophie, et incapable d'être faiblement persuadé [FONTEN., Renau.]
Substantivement.
Il avait toute la simplicité et l'enthousiasme d'un persuadé [VOLT., Dial. 27]