perversité

(Mot repris de perversités)

perversité

n.f.
1. Tendance à faire le mal.
2. Action perverse.

perversité

(pɛʀvɛʀsite)
nom féminin
caractère d'une personne qui aime faire du mal semer la zizanie avec perversité

PERVERSITÉ

(pèr-vèr-si-té) s. f.
Etat de ce qui est pervers.
Trop de perversité règne au siècle où nous sommes [MOL., Mis. v, 1]
Bientôt la perversité générale lui servira moins de leçon que d'exemple ; il se dira que, si l'homme est ainsi, il ne doit pas vouloir être autrement [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Cette perversité de principes, déguisée et comme adoucie par le masque des bienséances [D'ALEMB., Élog. Créb.]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Mainte gent de si grant perversiteit [ST BERN., p. 558]
  • XIIIe s.
    Il [Nabuchodonosor] destruist Jherusalem, et emprisona tous les Juis, et maintes autres perversitez fist il [BRUN. LATINI, Trésor, p. 36]
  • XIVe s.
    La perversité et malice des bestes est d'autre maniere que n'est malice humaine [ORESME, Eth. 192]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. perversitat, perversedat ; espagn. perversidad ; ital. perversità, du lat. perversitatem, de perversus, pervers (voy. PERVERS).

perversité

PERVERSITÉ. n. f. Caractère de celui qui est pervers, qui a de la complaisance pour le mal. Cet homme est d'une profonde perversité. Il se dit aussi des Choses. La perversité de l'esprit. La perversité de ses principes, de ses conseils.

perversité

Perversité, Peruersitas.

Synonymes et Contraires

perversité

nom féminin perversité
Tendance à faire le mal.
cruauté, méchanceté, noirceur, perversion, sadisme -littéraire: perfidie, scélératesse, vice.
Traductions

perversité

זדוניות (נ), נלוזות (נ), נְלוֹזוֹת

perversité

verdorvenheid

perversité

perversity

perversité

Perversität

perversité

[pɛʀvɛʀsite] nf
(= immoralité) → depravity
(= malfaisance) → perversity