pervertir

(Mot repris de pervertit)

pervertir

v.t. [ lat. pervertere, renverser, de vertere, tourner ]
1. Changer en mal : Ses fréquentations le pervertissent corrompre, dépravé
2. Modifier la nature de ; altérer : Ces sectes pervertissent l'idée de religion dénaturer

se pervertir

v.pr.
Devenir mauvais ; se corrompre.

pervertir


Participe passé: perverti
Gérondif: pervertissant

Indicatif présent
je pervertis
tu pervertis
il/elle pervertit
nous pervertissons
vous pervertissez
ils/elles pervertissent
Passé simple
je pervertis
tu pervertis
il/elle pervertit
nous pervertîmes
vous pervertîtes
ils/elles pervertirent
Imparfait
je pervertissais
tu pervertissais
il/elle pervertissait
nous pervertissions
vous pervertissiez
ils/elles pervertissaient
Futur
je pervertirai
tu pervertiras
il/elle pervertira
nous pervertirons
vous pervertirez
ils/elles pervertiront
Conditionnel présent
je pervertirais
tu pervertirais
il/elle pervertirait
nous pervertirions
vous pervertiriez
ils/elles pervertiraient
Subjonctif imparfait
je pervertisse
tu pervertisses
il/elle pervertît
nous pervertissions
vous pervertissiez
ils/elles pervertissent
Subjonctif présent
je pervertisse
tu pervertisses
il/elle pervertisse
nous pervertissions
vous pervertissiez
ils/elles pervertissent
Impératif
pervertis (tu)
pervertissons (nous)
pervertissez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais perverti
tu avais perverti
il/elle avait perverti
nous avions perverti
vous aviez perverti
ils/elles avaient perverti
Futur antérieur
j'aurai perverti
tu auras perverti
il/elle aura perverti
nous aurons perverti
vous aurez perverti
ils/elles auront perverti
Passé composé
j'ai perverti
tu as perverti
il/elle a perverti
nous avons perverti
vous avez perverti
ils/elles ont perverti
Conditionnel passé
j'aurais perverti
tu aurais perverti
il/elle aurait perverti
nous aurions perverti
vous auriez perverti
ils/elles auraient perverti
Passé antérieur
j'eus perverti
tu eus perverti
il/elle eut perverti
nous eûmes perverti
vous eûtes perverti
ils/elles eurent perverti
Subjonctif passé
j'aie perverti
tu aies perverti
il/elle ait perverti
nous ayons perverti
vous ayez perverti
ils/elles aient perverti
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse perverti
tu eusses perverti
il/elle eût perverti
nous eussions perverti
vous eussiez perverti
ils/elles eussent perverti

PERVERTIR

(pèr-vèr-tir) v. a.
Faire changer de bien en mal, en matière de morale. Les mauvaises compagnies ont perverti ce jeune homme.
Ce furent les femmes étrangères qui pervertirent Salomon [FLEURY, Mœurs des Israél. tit. XXII, 2e part. p. 291, dans POUGENS.]
Déranger, troubler.
Je dis que c'est pervertir l'ordre des choses ; pourquoi ? parce que, dans l'ordre des choses, le repos n'est pas pour lui-même, mais pour le travail [BOURDAL., Dim. de la Septuag. Dominic. t. I, p. 376]
Les honneurs sont institués pour récompenser le mérite.... mais l'esprit du monde en a perverti le véritable usage [FLÉCHIER, Mme de Montausier.]
Pervertir le sens d'un passage, l'altérer, le dénaturer.
Se pervertir, v. réfl. Devenir perverti. Ce jeune homme s'est promptement perverti.

REMARQUE

  • Saint-Simon a, suivant les idées intolérantes de son temps, dit se pervertir au lieu de se convertir, en parlant d'une religion qu'il regardait comme fausse :
    Riperda avait été catholique, mais il s'était perverti pour entrer dans les charges de son pays [SAINT-SIMON, 473, 48]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Cil qui se poinent de pervertir les saintes Escriptures [ST BERN., p. 573]
  • XIIIe s.
    Tu es riches et sires ; mes en seignorissant.... Vas ton ordre et les autres auques parvertissant [J. DE MEUNG, Test. 676]
  • XIVe s.
    Trop est li siecles perviertis, Et li biens en maus conviertis [J. DE CONDÉ, t. II, p. 91]
    Ce que tu feras de bien, tes anciens ennemis le pervertiront ou amenuiseront [, Ménagier, I, 9]
  • XVe s.
    Vous qui voulez du jour faire la nuict, Pervertissans par dormir la clarté Du beau soleil, qui pour besongner luit [E. DESCH., Vie dissipée.]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. et esp. pervertir ; port. perverter ; ital. pervertere ; du lat. pervertere, de per, et vertere, tourner.

pervertir

PERVERTIR. v. tr. Faire changer de bien en mal, corrompre avec intention. Les mauvaises compagnies le pervertiront. Pervertir la jeunesse.

Pervertir l'ordre des choses, Troubler un ordre établi.

Fig., Pervertir le sens d'un passage, Le dénaturer, l'altérer; substituer un faux sens à celui qui est reconnu pour le véritable.

SE PERVERTIR signifie Devenir pervers. Ce jeune homme s'est promptement perverti.

pervertir

Pervertir, Peruertere.

Synonymes et Contraires

pervertir

verbe pervertir
1.  Tourner quelqu'un vers le mal.
édifier -littéraire: amender.
2.  Détourner de sa fonction.
Traductions

pervertir

bederven, verdervenpervert변태 (pɛʀvɛʀtiʀ)
verbe transitif
rendre mauvais

pervertir

[pɛʀvɛʀtiʀ] vt → to pervert