pestiféré, ée

PESTIFÉRÉ, ÉE

(pè-sti-fé-ré, rée) adj.
Infecté de peste. Un lieu pestiféré.
Atteint de peste.
Mme de Maintenon.... lui cria [à la duchesse de Bourgogne] : Où allez-vous, madame ? N'approchez pas ; nous sommes pestiférés [elle sortait de chez le Dauphin mort de la petite vérole] [SAINT-SIMON, 293, 240]
Substantivement. Un pestiféré, une pestiférée.
La peste ravagea la Hollande, et il se dévoua aux pestiférés de la Haye, sa patrie, début qui, quelque glorieux qu'il soit, ne sera pas envié [FONTEN., Ruysch.]
Fig. et familièrement. Qu'on évite comme s'il avait la peste.
Suis-je pestiféré ? que veut dire ceci ? [HAUTEROCHE, Deuil, sc. 11]
Fuir quelqu'un comme un pestiféré, éviter tout commerce avec lui.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Par une seule inspiration d'un pestiferé on prend la peste [PARÉ, XXIII, 10]

ÉTYMOLOGIE

  • Pestifère ; provenç. pestiferat.