peuplé


Recherches associées à peuplé: peupler

peuplé, e

adj.
Où il y a des habitants : Une île très peuplée.

peuple

PEUPLE. n. m. Multitude d'hommes vivant habituellement ensemble. Peuple civilisé. Peuple barbare. Peuple sauvage. Peuple nomade. Peuple pasteur, commerçant, agricole, navigateur. Peuple guerrier, pacifique. Tous les peuples de la terre.

Il désigne aussi la Population fixe d'un pays, en tant qu'elle forme un ensemble, un tout solidaire sous le même gouvernement. Le peuple grec. Le peuple romain. Le peuple français. Au pluriel, Peuples se dit quelquefois des Habitants d'un État composé de diverses provinces, dont plusieurs ont été réunies par la conquête ou autrement, et sont régies par des lois, des coutumes particulières. Les peuples qui composent cet empire.

Le peuple-roi, L'ancien peuple romain.

PEUPLE se dit quelquefois d'une Multitude d'hommes qui n'habitent pas le même pays, mais qui ont une même origine, une même religion, etc. Le peuple juif est dispersé par toute la terre. Cette victoire, remportée sur les infidèles, fut un sujet de joie pour tout le peuple chrétien.

Il se dit aussi des Habitants d'une même ville, d'un même bourg, d'un même village. Il y a beaucoup de peuple dans Paris. Tout le peuple du bourg, du village, accourut. Dans ce sens, il est peu usité.

PEUPLE se dit aussi d'une Partie définie de la nation, considérée au point de vue social et politique. Ce ministre eut contre lui les grands et le peuple. La doctrine de la souveraineté du peuple.

Prov., La voix du peuple est la voix de Dieu, se dit proverbialement de la Doctrine qui attribue quelque chose de divin à l'instinct populaire.

PEUPLE se dit souvent de la Partie la moins notable, la moins cultivée ou la moins riche des habitants d'une même ville, d'un même pays. Le petit peuple, le menu peuple, Les petites gens, les gens de la condition la plus modeste. On dit, dans un sens péjoratif, Le bas peuple, la lie du peuple.

PEUPLE se dit aussi d'un Grand nombre de personnes considérées sous des aspects qui leur sont communs. Le peuple des auteurs. Un peuple de rivaux. Elle a tout un peuple d'adorateurs.

Il s'emploie quelquefois adjectivement pour signifier Vulgaire, commun. Combien de gens croient pouvoir mépriser le peuple, qui sont peuple eux-mêmes!

peuple

PEUPLE. n. m. Dans le vieux langage il se disait pour Peuplier. Il se dit encore d'un Bois blanc très mou avec lequel on fait des voliges. Bois de peuple.

peuple

Un Peuple et nation, Populus.

Le menu et commun peuple d'une ville, Plebs, vel Plebes, Vulgus.

Tout le peuple contredit, Theatra tota reclamant.

Tout le peuple en parle et bruit, In ore est omni populo.

Quand on a le coeur enclin au peuple: faveur qu'on porte au peuple, ou quand aucun est aggreable au peuple, Popularitas.

Quand le magistrat assembloit une partie du peuple pour traicter des affaires publiques, Consilium habere.

Quand aux villes populaires, un magistrat prioit le peuple d'ordonner quelque chose nomméement et directement au prejudice de quelqu'un de ceux de la ville, Priuilegium de aliquo ferre.

Quand le magistrat faisoit requeste au peuple pour donner juges extraordinaires pour cognoistre et juger du cas imposé à aucun, Ferre quaestionem.

Quand une republique populaire et magistrat venoit au lieu publique portant au peuple une loy, et la luy recitant, et le suppliant qu'il luy pleust luy donner authorité de loy, Ferre ad populum, Subaudi legem.

Quand une partie du peuple par une sedition se bande, et se depart d'avec les autres, avec deliberation de maintenir sa querelle par voye de fait, et par armes, Secessionem facere.

Quand en pensant acquerir la bonne grace du peuple, et faveur, il va tout autrement, Frigus.

Quand le peuple Romain estoit assemblé pour traicter des affaires publiques, et qu'il estoit distribué non point par quartiers ne paroisses, mais selon la chevance d'un chacun et selon l'aage, Centuriata comitia.

Charger le peuple d'imposts, Onerare populum.

Cerchez d'estre loüé du peuple, Ventum popularem quaerere in re aliqua.

Qui cerche la faveur du peuple, Aurae popularis homo.

S'addonner à la volonté du peuple, In vulgus tribuere.

Pour deux causes je n'ay rien escrit ne au peuple, ne au Senat, Publice propter duas causas nihil scripsi.

Il vaut mieux estre du nombre du menu peuple et estre riche, que d'estre noble et povre, Praestat diuitem esse ac popularem, quam mendicum et nobilem.

Les lieux esquels le peuple s'asseoit au theatre, Loca popularia.

Bruits de peuple, Populares strepitus.

Le peuple approuvant, Populariter.

Il n'y a rien que le peuple aime tant, ou qui soit plus aggreable au peuple, que bonté, Nihil tam populare quam bonitas.

Une trompette qu'on sonnoit quand on vouloit assembler le peuple, Concionatoria tibia.

Le cri qui se fait par le peuple és assemblées, Clamor concionalis.

Faire harangue devant le peuple, Publice dicere.

Selon la commune maniere du peuple, Populariter.

Le peuple se soucie de cela, si tu le sçavois bien, Id populus curat scilicet.

Que dira le peuple de toy, si tu fais cela? Qui erit rumor populi, si id feceris?

De peuple en peuple, Par tous les peuples, Populatim.

Au commun peuple, A la republique, Publice.

Pour le menu peuple, Plebeius.

Un petit peuple, Popellus.

Synonymes et Contraires

peuplé

adjectif peuplé
Où il y a des habitants.
Traductions

peuplé


peuplée

מאוכלס (ת), מיושב (ת), נושב (ת), מְאֻכְלָס, מְיֻשָּׁבdruk填充befolkedebefolkade (pœple)
adjectif
où il y a des habitants une région très peuplée

peuplé

[pœple] adj
très peuplé → densely populated
peu peuplé → sparsely populated