phénomène

phénomène

n.m. [ du gr. phainomenon, ce qui apparaît, de phainein, apparaître, briller ]
1. Fait que l'on peut observer, étudier : L'éclipse de Soleil est un phénomène rare événement, singularité manifestation
2. Fait, événement qui frappe par sa nouveauté ou son caractère exceptionnel : Une tomate de deux kilos est un phénomène miracle, prodige
3. Fam. Individu qui ne se comporte pas comme tout le monde ; excentrique : Cet animateur est un phénomène original

PHÉNOMÈNE

(fé-no-mè-n') s. m.
Terme de science et de philosophie. Tout ce qui tombe sous les sens, tout ce qui peut affecter notre sensibilité d'une manière quelconque, soit au physique, soit au moral.
M. le chevalier de Louville eut deux accès de fièvre léthargique qui ne l'étonnèrent point ; il avait coutume de regarder ses maux comme des phénomènes de physique auxquels il ne s'intéressait que pour en trouver l'explication [FONTEN., Louville.]
Je regarde les grands événements de ce règne [de Louis XIV] comme de beaux phénomènes dont je rends compte, sans remonter au premier principe [VOLT., Lett. au pr. roy. de Prusse, 20 mai 1738]
Pour découvrir des phénomènes, il ne suffit pas toujours d'observer ; il faut encore employer des moyens propres à les rapprocher, à les dégager de tout ce qui les cache, à les mettre à portée de notre vue [CONDILLAC, Art de rais. I, 8]
Expliquer un phénomène, c'est en trouver les rapports avec les êtres qui agissent sur lui ou sur lesquels il a quelque influence [, Ess. sur l'art d'observ. t. II, p. 73, dans POUGENS]
Tout est lié dans la nature, et ses lois générales enchaînent les uns aux autres les phénomènes qui semblent les plus disparates [LAPLACE, Expos. IV, 13]
En médecine, tout changement, appréciable par nos sens, qui survient dans un organe ou une fonction. Les phénomènes de la circulation. Les phénomènes de la respiration.
Tout ce qui paraît d'extraordinaire dans l'air, dans le ciel. Les comètes, les météores sont des phénomènes.
Ce qui est rare et surprenant.
Le fond du système [de l'Église anglicane] effraye le théologien : un roi pape, une papesse Élisabeth, quel phénomène ! [, Mém. de Trévoux, 1725, t. I, p. 333]
L'établissement de l'Académie et le phénomène du Cid [VOLT., Lett. Mairan, 16 août 1761]
Familièrement. C'est un phénomène que de vous voir ici.
Il se dit des personnes qui surprennent par leurs talents, par leurs actions, etc.
Phocion était à la fois grand capitaine et grand homme d'État, phénomène auquel dans ce siècle on n'était plus accoutumé [CONDILLAC, Hist. anc. II, 9]
Chose ou personne extraordinaire qu'on montre à la foire. Phénomène vivant.
La foire au pain d'épice a conservé le privilége d'être le rendez-vous aimé de tout ce que Paris et la province comptent de saltimbanques, de physiciens, de montreurs de phénomènes et de curiosités de tous genres [, Moniteur univ. 4 avril 1868, p. 479, 1re col.]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, ce qui apparaît, du grec, briller, apparaître.

phénomène

PHÉNOMÈNE. n. m. T. didactique. Ce qui tombe sous les sens; Ce qui apparaît à la conscience, ce qui est perçu. Les phénomènes de la nature. Les phénomènes de l'électricité. Expliquer un phénomène. Rendre raison d'un phénomène. On ignore la cause de ce phénomène. Les phénomènes de la circulation, de la respiration.

En termes de Philosophie, il désigne l'Objet tel qu'il nous apparaît, par opposition à l'objet tel qu'il est en soi.

Il se dit, figurément, de Certaines choses qui surprennent par leur nouveauté ou par leur rareté. Ce grand événement est un phénomène auquel on ne devait pas s'attendre. Familièrement, C'est un phénomène que de vous voir ici. Un chien aussi énorme est un phénomène.

Il se dit aussi, familièrement, des Personnes qui surprennent par leurs actions, par leurs vertus, par leurs talents, etc. C'est un phénomène qu'un enfant aussi instruit.

Il se dit encore de Certaines curiosités que l'on exhibe dans les foires. Une galerie de phénomènes.

phénomène


PHÉNOMèNE, s. m. [Fénomène: 1re é fer. 3e è moy. 4e e muet.] Au propre, il se dit de tout ce qui paraît de nouveau dans l'air, dans le ciel. "Les Comètes, les Aurôres Boréales sont des phénomènes. = Par extension, on le dit des diférens éfets qu'on remarque dans la natûre. "L'électricité est un admirable phénomène. "Le Magnétisme animal serait un singulier phénomène, s'il avait quelque chose de réel. = Fig. Ce qui surprend par sa nouveauté ou sa râreté. "C'est un phénomène que de vous voir ici. "Un Provençal, qui a entrepris de doner des remarques sur la Langue, a paru à plusieurs un phénomène; et ce phénomène a paru encore plus surprenant à ceux qui pensent qu'il a réussi.

Synonymes et Contraires

phénomène

nom masculin phénomène
1.  Fait observé.
2.  Personne, chose remarquable.
merveille, perle, prodige -littéraire: phénix.
3.  Personne originale.
énergumène, original -familier: coco, lascar, loustic, numéro, olibrius, ostrogoth, ouistiti, pistolet, zèbre -populaire: zig, zigoto, zigue, zouave.
Traductions

phénomène

Phänomen, Naturscheinung, Naturerscheinungphenomenon, freakverschijnsel, fenomeen, zeldzaamverschijnsel, excentriekeling, natuurwonder, zeldzaam verschijnselדבר לא רגיל (ז), מופת (ז), תופעה (נ), תּוֹפָעָהfenòmenφαινόμενοfenomenofenómenoilmiöfenômeno, fenómenofenomenfenomeno現象fænomen현상ปรากฏการณ์ (fenɔmɛn)
nom masculin
fait, événement

phénomène

[fenɔmɛn] nm
(social, climatique, naturel)phenomenon
phénomène de mode → fashion phenomenon
phénomène de société → social phenomenon
(= personne) → phenomenon
un phénomène de foire → fairground freak