phalène

(Mot repris de phalènes)

phalène

n.f. [ gr. phalaina ]
Papillon nocturne : Une grande phalène.

PHALÈNE

(fa-lè-n') s. f.
Terme d'histoire naturelle. Nom d'un genre parmi les lépidoptères nocturnes. La phalène sambucaire ou du sureau, dite vulgairement alongeresse. V. Hugo l'a fait, à tort, masculin : Si j'avais, ô Madeleine, L'œil du nocturne phalène, Ball. 9.

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, papillon de nuit.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • PHALÈNE. Ajoutez : - REM. M. Eugène Rambert, poëte de la Suisse contemporaine, a suivi Victor Hugo et a fait phalène masculin : Des papillons nés dans la plaine Le plus léger fut un phalène, à l'œil de feu (Poésies, 1874, p. 180). Puis, prenant l'offensive, il me reproche de ne pas accepter le masculin : Victor Hugo dit le phalène, Musset aussi : Et c'est l'instinct de l'âme humaine Qui parle ainsi. Au papillon qui se présente En épouseur, Voit-on la rose complaisante Dire : ma sœur ! (ib. p. 188) ? - Je laisse les poëtes s'arranger avec le genre de phalène. Un lexicographe ne peut que constater l'usage, auquel Mme Ackermann a été fidèle : Si par un soir d'été la phalène imprudente Voit dans l'obscurité luire une lampe ardente, Poésies philosoph. p. 44.

phalène

PHALÈNE. n. f. T. d'Histoire naturelle. Variété de papillons.
Traductions

phalène

moth

phalène

falena