pharmacie


Recherches associées à pharmacie: parapharmacie, pharmacie de garde

pharmacie

n.f. [ gr. pharmakeia, de pharmakon, remède ]
1. Science des médicaments, de leur composition et de leur préparation : Un préparateur en pharmacie.
2. Magasin, local où l'on vend des médicaments ; officine : Acheter de l'aspirine à la pharmacie.
3. Petite armoire où l'on range les médicaments : Fermer la pharmacie à clef.

PHARMACIE

(far-ma-sie) s. f.
L'art de reconnaître, de recueillir, de conserver les drogues simples, et de préparer les médicaments composés.
Il savait combien de connaissances demande la pharmacie embrassée dans toute son étendue ; il l'aimait et par goût, et parce qu'elle lui réussissait fort [FONTEN., Geoffroy.]
Écoles de pharmacie, écoles où l'on apprend ce qui est nécessaire pour être pharmacien. Autrefois, pharmacie galénique. celle qui avait pour objet les opérations que l'on faisait avec les médicaments sans les analyser, par opposition à pharmacie chimique, celle qui s'occupait de la préparation des médicaments fondée sur l'action chimique de leurs principes.
L'officine ou le lieu où les médicaments sont préparés ou débités.
La profession même de pharmacien. L'exercice de la pharmacie. La police de la pharmacie.
Collection de médicaments. Il porte avec lui en voyage une petite pharmacie. Pharmacie de poche. Pharmacie de voyage.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Farmacie [purgation] ne soit faite devant que trois jours soient passés, ne flobothomie [H. DE MONDEVILLE, f° 85]
  • XVIe s.
    Quant à la pharmacie, Herophile dit que les medicamens ont esté inventés de la main d'Apollo [PARÉ, Préf.]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, médicament et poison.

pharmacie

PHARMACIE. n. f. Science ayant pour objet la composition et la préparation des médicaments. La pharmacie est parfois encore, à la campagne, exercée par les médecins. École de pharmacie. Par extension, Études de pharmacie. Élève en pharmacie.

Il se dit aussi de l'Officine où l'on prépare les médicaments, du lieu où on les conserve pour les vendre ou les distribuer. Une pharmacie bien garnie. La pharmacie d'un hôpital, d'un hospice.

Il se dit aussi d'un Assortiment des médicaments les plus usuels. Il emporte toujours en voyage une petite pharmacie. Il a chez lui une pharmacie de campagne.

pharmacie


PHARMACIE, s. f. PHARMACIEN, s. m. PHARMACOPÉE, s. f. [Farmaci-e, cien, kopé-e.] La Pharmacie est l'art de préparer et de composer les remèdes. Pharmacien, celui qui exerce la pharmacie. Pharmacopée, traité, qui enseigne la manière dont les remèdes doivent être préparés. "C'est un bon pharmacien: il entend bien la pharmacie. "On se tromperait bien souvent, si l'on suivait trop litéralement les anciènes Pharmacopées.
   Rem. Pharmacie et Pharmacien sont des termes plus nobles qu'Apothicairerie et Apothicaire.

Traductions

pharmacie

Apotheke, Pharmaziepharmacy, drugstore, dispensary, chemist, chemist's shop, apothecary shop, chemist’s, chemist’s shop, apothecaryapotheek, farmacie, geneesmiddelenארון תרופות (ז), בית-מרקחת (ז), בֵּית-מִרְקַחַת, אֲרוֹן תְּרוּפוֹתapteekfarmàcialékárnaapotekφαρμακείοapotekofarmacia, boticagyógyszertár, patikaapotiklyfjabúðfarmacia, farmacìaapotekfarmácia, boticadrogherie, farmacieаптекаapotekصَيْدَلِيَّة, صَيْدَلِيَّةٌapteekkiljekarna薬局약국, 조제aptekaร้านขายยา, ร้านขายยาหรือเครื่องสำอางeczanecửa hàng dược phẩm, nhà thuốc药房Аптека (faʀmasi)
nom féminin
magasin où l'on vend desmédicaments aller à la pharmacie pharmacie de garde

pharmacie

[faʀmasi] nf
(= science) → pharmacy
étudier la pharmacie → to study pharmacy
faire pharmacie (= étudier la pharmacie) → to do pharmacy
(= magasin) → chemist's (Grande-Bretagne), drugstore (USA), pharmacy
(= officine) → dispensary
(= médicaments) → medicines
une pharmacie de secours → a first-aid kit
armoire à pharmacie → medicine cabinet