philosophique


Recherches associées à philosophique: philosophie

philosophique

adj.
1. Relatif à la philosophie : Un texte philosophique.
2. Empreint de sagesse : Une résignation philosophique.

philosophique

(filɔzɔfik)
adjectif
qui se rapporte à la philosophie une œuvre philosophique

PHILOSOPHIQUE

(fi-lo-zo-fi-k') adj.
Qui appartient à la philosophie.
Il en est de la plupart des livres philosophiques comme des Contes de la Fontaine : on commença par les brûler, on a fini par les représenter à l'Opéra-Comique [VOLT., Mél. hist. Comm. sur l'éloge du Dauphin.]
Si nous ne mettons pas l'homme en harmonie avec les lois, nous aurons fait un beau songe philosophique, nous n'aurons pas fait une constitution [MIRABEAU, Collection, t. III, p. 20]
Habituel aux philosophes. Le sérieux philosophique.
Ce génie philosophique, répandu dans tous les livres et dans tous les états, est l'instant de la plus grande lumière d'un peuple [D'ALEMB., Ess. sur la soc. des g. de lett. Œuv. t. III, p. 28, dans POUGENS.]
Esprit philosophique, esprit plein de clarté, de méthode ; exempt de préjugés, de passions.
L'esprit philosophique est un esprit d'observation et de justesse, qui rapporte tout à ses véritables principes [DUMARS., Œuv. t. VI, p. 30]
Il faut l'avouer : Tycho, quoique grand observateur, ne fut pas heureux dans la recherche des causes ; son esprit peu philosophique fut même imbu des préjugés de l'astrologie judiciaire qu'il a essayé de défendre [LA PLACE, Exp. v, 4]
Se dit de certains ouvrages composés dans un dessein philosophique. Grammaire philosophique. La Nosographie philosophique de Pinel.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Comment oses-tu m'oultrageant, Sans congnoistre mon vif argent, Qu'est mon principe vivifique, Tenter l'euvre philosophique ? [, Nat. à l'alch. err. 104]
  • XVIe s.
    J'ai veu de mon temps faire plaincte d'aulcuns escripts, de ce qu'ils sont purement humains et philosophiques, sans meslange de theologie [MONT., I, 400]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. philosophicus, en grec, (voy. PHILOSOPHE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PHILOSOPHIQUE. Ajoutez :
    Dans le langage des casuistes, péchés philosophiques, péchés commis par ceux qui ignorent Dieu, ou qui, en péchant, ne pensent point actuellement à Dieu, par opposition à péché théologique (ces péchés n'entraînent pas nécessairement la damnation) [ANT. ARNAULD, 5e dénonciation, I (Œuvres, Lausanne, 1780, t. XXXI, p. 302)]
    Le monstrueux dogme du péché philosophique [, Biblioth. critique, Bâle, 1709, t. II, p. 71]

philosophique

PHILOSOPHIQUE. adj. des deux genres. Qui appartient à la philosophie, qui concerne la philosophie. Raisonnement philosophique. Discours philosophique. Matière philosophique. Mener une vie philosophique. Doute philosophique.

Esprit philosophique, Esprit généralisateur, apte aux idées générales et à saisir les caractères et les rapports généraux des choses. Ce savant a l'esprit philosophique. Cet ouvrage est écrit dans un esprit très philosophique.

PHILOSOPHIQUE se dit aussi de Certains ouvrages composés dans un dessein et d'une manière philosophique. Histoire philosophique. Recherches philosophiques. Dictionnaire, essai, abrégé philosophique.

Traductions

philosophique

philosophical, philosohic, philosophic

philosophique

הגותי (ת), פילוסופי (ת)

philosophique

filosofický

philosophique

philosophisch

philosophique

filosófico

philosophique

filosófica, filosófico

philosophique

философски

philosophique

哲學

philosophique

Filosofiske

philosophique

철학적

philosophique

[filɔzɔfik] adjphilosophical