piège

piège

n.m. [ lat. pedica, de pes, pedis, pied ]
1. Engin, dispositif pour attirer et prendre des animaux : Un braconnier qui pose des pièges collet, lacet, lacs
2. Fig. Moyen détourné dont on se sert contre une personne pour la tromper, la mettre dans une situation difficile : Le rendez-vous était un piège guet-apens, traquenard
3. Difficulté cachée : Cette traduction est pleine de pièges chausse-trape, embûche

piège

PIÈGE. n. m. Instrument, machine dont on se sert pour prendre des animaux, comme les loups, les renards, etc. Tendre un piège. Dresser un piège. Faire donner un animal dans le piège. Prendre un loup, un renard au piège.

Il signifie au figuré Embûche, artifice dont on se sert pour tromper quelqu'un. Ce qu'on vous dit, ce qu'on vous offre est un piège. C'est un piège qu'on vous tend, prenez-y garde. Il est tombé dans le piège. Il a donné dans le piège. Il a évité le piège qu'on lui avait tendu. Se tirer d'un piège. C'est un piège usé, où cependant on est toujours pris.

piege

Un Piege, Pedica pedicae.

piège


PIèGE, s. m. [1re è moy. 2e e muet.] Au propre, certain instrument dont on se sert pour atraper des animaux comme loups, renards, etc. "Tendre, dresser un piège: prendre au piège; faire doner dans le piège. = Figurément, artifice dont on se sert pour tromper quelqu'un. "On lui a tendu un piège: il a doné, il est tombé dans le piège.
   Rem. 1°. Suivant Bouhours, on doit dire tendre des pièges, et dresser des embûches. Massillon dit pourtant dresser des pièges: "Plus le démon entrevoit les premières lueurs de sa grandeur future (de J. C.) plus il se hâte de lui dresser des pièges. — L'Acad. dit, dresser ou tendre un piège, au propre: elle ne met que tendre au figuré. = 2°. Une phrâse de M. Moreau me done ocasion de faire une remarque. "Je pourrois rappeler ici les indignes perfidies, par lesquelles nos premiers Rois cherchoient à se suplanter mutuellement, leurs pièges, leurs trahisons. — Trahison est une action, piège n'est pas une action: le 1er peut donc s'unir avec le pronom personel leurs: le 2d ne le doit pas. Il falait donc dire: leurs trahisons, les pièges qu'ils se tendoient mutuellement. Cela aurait été un peu plus long, mais plus correct.

Synonymes et Contraires

piège

nom masculin piège
1.  Engin pour prendre des animaux.
2.  Obstacle dressé contre quelqu'un.
3.  Difficulté cachée.
attrape-nigaud, chausse-trape, chausse-trappe, embûche, leurre, traquenard -familier: attrape-gogo, feinte -littéraire: écueil.
Traductions

piège

Falletrap, snare, pitfall, decoy, booby-trapval, valstrik, slag, valknip, strik, klem, valkuilארב (ז), הטעיה (נ), מארב (ז), מלכודת (נ), מצודה (נ), פח (ז), פיתיון (ז), שחת (נ), מַלְכֹּדֶת, מַאֲרָבperillfælde, faldgrubekaptilotrampaansa, loukkucsapdatranello, trappola, insidia, pania, rete, trabocchettocassesarmadilha, alçapão, ciladanehodafallgrop, fällatuzakπαγίδαمِصْيَدَةpastklopkaわな올가미fellepułapkaловушкаกับดักcái bẫy陷阱капан (pjɛʒ)
nom masculin
1. objet qui sert à attraper des animaux un piège à souris
2. danger caché tendre un piège à qqn tomber dans un piège

piège

[pjɛʒ] nmtrap
tendre un piège à qn → to lay a trap for sb, to set a trap for sb
prendre quelqu'un au piège → to trap somebody