pierraille

(Mot repris de pierrailles)

pierraille

n.f.
Amas de petites pierres ; étendue parsemée de pierres : Marcher dans la pierraille.

pierraille

(pjeʀɑj)
nom féminin
surface couverte de petites pierres marcher dans la pierraille

PIERRAILLE

(piè-râ-ll' ; ll mouillées, et non pièrâ-ye) s. f.
Mélange informe de diverses sortes de pierres.
Quand un rocher tombe, il entraîne toujours mille petites pierrailles dans sa chute [VOLT., Lett. Florian, 9 févr. 1774]
Fig.
Il y a bien plus de pierres et de pierrailles qu'on ne pense dans ce monde [GALIANI, Corresp. t. I, p. 141]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Sur le perrail de la mer [DU CANGE, perreia.]

ÉTYMOLOGIE

  • Pierre, et la finale péjorative aille.

pierraille

PIERRAILLE. n. f. Amas de petites pierres, de pierres concassées. Une route chargée de pierraille.

pierrâille


PIERRâILLE, s. fém. PIERRE, s. fém. PIERRETTE, s. f. PIERREUX, EûSE, adj. [Pié-râ-glie, piê-re, pié-rète, reû, reû-ze: 1re é fer. excepté au 2d, où il est ouv. et long, r forte, 2e lon. au 1er et aux deux derniers, e muet au 2d, è moyen au 3e.] Pierre est 1°. un corps dur et solide, qui se forme dans la terre et dont on se sert pour la construction des bâtimens. "Pierre dûre ou tendre. "Pierre de tâille. "Lit, assise de pierre. "Cette ville (Jérusalem) fut entièrement ruinée, et selon la prédiction du Sauveur, on n'y laissa pas pierre sur pierre. = 2°. Caillou et autre corps solide de même natûre. "Chemin plein de pierres: se batre à coup de pierres. = 3°. Amâs de gravier, qui se forme en pierre dans les reins ou dans la vessie. "Avoir la pierre, être malade de la pierre; être tâillé de la pierre. = 4°. Dûreté, qui se trouve dans quelques fruits: "Il y a des poires qui sont pierreûses, pleines de pierres. = 5°. Pierres tout seul, ou pierres précieûses, comme les diamans, les rubis, les émraudes. On dit pierres fines, ou faûsses; pierres gravées.
   6°. On dit, en style fig. famil. "Tout le monde lui jette la pierre, le blâme. = La pierre en est jetée, le dessein en est pris. = Jeter la pierre et cacher le brâs; nuire sans paraître. = Dur comme la pierre, extrêmement dur. = On dit d'une grande douleur qu'elle est à fendre les pierres. "J'allai voir ensuite Mademoiselle de la Trousse, dont la douleur fend les pierres. — Voy. ACHOPEMENT, COUP, CHEMIN, GELIER, JARDIN, PHILOSOPHALE, SCANDALE, TOUCHE. = Pierre fondamentale: "La Justice est la pierre fondamentale des États.
   PIERRâILLE, amâs de petites pierres: "Chemin ferré de pierrâille. = Pierrette, petite pierre: jouer à la pierrette, comme font les écoliers. C'est tout l'emploi de ce mot. = Pierreux, plein de pierres: "Champ, chemin pierreux. — Poires pierreûses. Voy. PIERRES, n°. 4°.

Traductions

pierraille

pietrame, pietrisco

pierraille

[pjeʀɑj] nfloose stones pl