pierrier

(Mot repris de pierriers)

pierrier

n.m.
Lieu où le sol est couvert de pierres.

PIERRIER1

(piè-rié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des piè-rié-z en batteries) s. m.
Anciennement, arme à l'aide de laquelle on jetait des pierres et qui est citée avec les mangonnaux dans les documents du moyen âge (On trouve plus souvent pierrière ou perrière).
Plus tard, sorte de mortier, abandonné aujourd'hui en France, qu'on employait pour lancer, à de faibles distances, des pierres et des grenades.
Aujourd'hui, espèce de petit canon d'une livre ou de deux de boulet, lançant des balles de fer, et monté sur un chandelier à pivot qui permet de le diriger dans tous les sens ; il est propre à armer les canots et les chaloupes, les hunes, les dunettes des grands bâtiments, et les bastingages des petits [JAL, ]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Fut tué le comte de Sallebery d'un canon perrier à une fenestre à la tour du pont, en regardant l'escarmouche qui se faisoit sur la greve [AL. CHARTIER, Hist. de Charles VI et VII p. 68]
  • XVIe s.
    Des basilics de divers calibres jusques à 80 livres de balles, et des pierriers de 300 livres [D'AUB., Hist. I, 246]

ÉTYMOLOGIE

  • Pierre ; provenç. peirier ; catal. pedrer ; espagn. pedrero ; portug. pedreiro ; ital. petriere. Dans l'ancienne langue, perier signifia chemin pavé : XIIe s.
    Tut contre mund la vile [il] ala par le perier [, Th. le mart. 163]

PIERRIER2

(piè-rié) s. m.
Terme rural. Puits plein de pierres, destiné à recevoir les eaux surabondantes qui viennent à la surface labourable ou dans la masse du sol.

ÉTYMOLOGIE

  • Pierre.

pierrier

PIERRIER. n. m. Nom donné à d'Anciennes machines ou à des Bouches à feu primitives qui lançaient des boulets de pierre.

Il s'est dit aussi d'une Sorte de petit canon dont on se servait principalement sur les vaisseaux pour tirer à l'abordage, et qu'on chargeait avec des cartouches remplies de pierres, de cailloux, de ferrailles, etc.

pierrier

PIERRIER. n. m. T. de Géographie. Amoncellement de rochers que l'on rencontre dans les montagnes. Faire l'ascension d'un pierrier.

pierrier


PIERRIER, s. m. [Pié-rié: 2 é fer. r forte.] Sorte de petit canon en usage sur les vaisseaux.