pigeon


Recherches associées à pigeon: pigeon ramier

pigeon

n.m. [ du lat. pipio, pigeonneau ]
1. Oiseau au bec court et droit, aux ailes courtes et au vol rapide : Donner du pain aux pigeons.
2. Fam. Homme naïf, facile à duper : Il trouve toujours des pigeons pour l'écouter.
Pigeon vole,
jeu d'enfant qui consiste à répondre rapidement à la question : tel être, tel objet vole-t-il ?
Pigeon voyageur,
qui revient à son nid quel que soit le lieu où on le lâche, très utilisé autref. pour le transport des messages.

PIGEON

(pi-jon) s. m.
Oiseau de basse-cour, qu'on élève dans un colombier.
Deux pigeons s'aimaient d'amour tendre ; L'un d'eux, s'ennuyant au logis, Fut assez fou pour entreprendre Un voyage en lointain pays [LA FONT., Fabl. IX, 2]
Peu de Moscovites osaient manger du pigeon, parce que le Saint-Esprit est peint en forme de colombe [VOLT., Charles XII, 1]
Pietro della Valle dit qu'en Perse le pigeon messager fait en un jour plus de chemin qu'un homme de pied ne peut en faire en six [BUFF., Ois. t. I, p. 44]
Pigeons, vous que la muse antique Attelait au char des amours, Où volez-vous ? Las ! en Belgique Des rentes vous portez le cours [BÉRANG., Les pigeons de la Bourse]
Dans les créneaux consacrés au carnage, Les blancs pigeons ont abrité leurs nids [P. LEBRUN, Poés. t. I, p. 5]
Une paire de pigeons, deux pigeons vivants et appariés. Une couple de pigeons, deux pigeons destinés à être mangés. Pigeon pattu, voy. PATTU.
De ces souliers mignons, de rubans revêtus, Qui vous font ressembler à des pigeons pattus [MOL., Éc. des maris, I, 1]
Pigeon cauchois, sorte de pigeon plus gros que les autres.
Je riais de le voir, avec sa mine étique.... En lapins de garenne ériger nos clapiers, Et nos pigeons cauchois en superbes ramiers [BOILEAU, Sat. III]
Pigeons bisets ou de colombier, et pigeons de fantaisie ou de volière, [, Projet de code rural, session 1868, p. 88]
Pigeon de volière, pigeon nourri à la main et élevé dans une volière. Il est logé comme les pigeons, il demeure au plus haut étage du logis. Les pigeons ou colombides forment une famille de l'ordre des gallinacés. Principaux : pigeon ramier, ou pigeon massart, columba palumbus, L. ; pigeon sauvage, petit ramier, petit massart, columba oenas, L. ; pigeon biset, pigeon de rocher, columba livia, Brisson ; le pigeon messager ou pigeon volant en est une variété domestiquée. On distingue aussi parmi les pigeons domestiqués le pigeon grosse gorge, le pigeon culbutant, le pigeon tournant, le pigeon nonnain, le pigeon à cravate, le pigeon polonais, le pigeon romain, le pigeon paon, etc. Pigeon de passage, columba migratoria, L., qui vit par troupes immenses en Amérique.
Aile de pigeon, disposition des cheveux qui figure une aile de chaque côté de la tête. Le vent a dérangé ses ailes de pigeon.
Couleur gorge de pigeon, couleur à reflets comme celle de la gorge des pigeons.
Pigeon vole, jeu d'enfants, qui consiste à lever un doigt en nommant le pigeon ou tout autre animal volant ; le partner doit alors aussi lever le doigt ; mais, si on nomme un animal qui ne vole pas et que le partner lève le doigt, il donne un gage ou fait quelque pénitence.
Cœur de pigeon, nom d'une espèce de prune, qui a la figure ronde et presque plate. Il y a une variété de pomme à manger qui se nomme aussi pigeon, pomme de pigeon, ou pigeonnet.
L'ordre militaire du Pigeon, qui dura peu, fut institué, en 1579, par Jean I, roi de Castille ; la marque en était un pigeon d'or, émaillé de blanc, qui pendait d'une chaîne ornée de rayons solaires.
Fig. et familièrement. Homme qu'on attire ou qu'on ne veut pas laisser aller, afin d'en tirer quelque profit.
Éraste n'est pas homme à laisser échapper ; Un semblable pigeon ne se peut rattraper ; Il a deux fois le bien de l'autre, et davantage [CORN., Mél. IV, 1]
Une fameuse courtisane de Paris.... se voulut servir de fard, pour attirer les pigeons au colombier de Cypris, [, Le facétieux réveille-matin des esprits mélancholiques, dans FR. MICHEL, Argot]
C'est un pigeon, c'est une bonne dupe qui se laisse attraper comme on prend des pigeons à la trappe. Plumer le pigeon, voler, dépouiller quelque dupe.
Fig. Pigeon privé, homme qu'on fait entrer dans quelque complot pour trahir ceux qui y prennent part ; on dit aujourd'hui plutôt mouton.
M. d'Aumont, qui tôt après ne se cacha plus guère d'avoir été un pigeon privé [SAINT-SIMON, 378, 106]
Pigeon de mer, pigeon plongeur, le pétrel damier. La mouette cendrée se dit aussi pigeon de mer. Pigeon blanc, pigeon blanc papyracé, pigeon fauve, coquilles du genre strombe.
10° Terme de maçonnerie. Pigeon se dit pour poignée. Lever le plâtre par pigeons, c'est le lever avec la main et la truelle, sans le plaquer et le jeter ; ce qui se fait dans les ouvrages qui sont de plâtre pur. Clous à pigeons, gros clous à crochet nommés aussi becs de canne.
11° Sorte de papier de petit format.
12° Petit morceau de bois, qu'on place dans l'onglet d'un cadre.
13° Tumeur qui survient à la jambe des bœufs.
14° S. m. pl.Terme de pêche. Anses très longues, par lesquelles les mailleurs commencent quelquefois leurs filets.
15° Au fém. Se dit, par plaisanterie, d'une jeune femme, comme colombe.
Adieu pour jamais, mignonne ; Périssent tous les jaloux ; Pleurez, amour, avec nous, Pleurez l'aimable pigeonne [PELLISSON, dans RICHELET]

PROVERBE

    Il ne faut pas laisser de semer pour crainte des pigeons, c'est-à-dire il ne faut pas que la crainte de quelque mal éventuel empêche de faire ce qui est utile.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Se la dolour ne soit apaisiée, soient fendus les petits pignons [sic] du coulomb [pulli columbini] et tantost soient appliquiés [H. DE MONDEVILLE, f° 84]
  • XVe s.
    On parle de paons rostis, De turterelles, de pigons [E. DESCH., Poés. mss. f° 345]
    Le fermier goira [jouira] du coulombier, et ara à son pourfit tous les penjons du dit coulombier [DU CANGE, pigio.]
  • XVIe s.
    Ils connurent qu'il y auroit de l'affaire à chasser les pigeons de ce colombier [LANOUE, 581]
    Ce fut lors [au siége de Harlem] qu'on inventa la maniere d'emporter des pigeons de leurs nids dans les villes de Leiden et Harlem, lesquels on laissoit aller avec des billets pour porter nouvelles [D'AUB., Hist. II, 95]
    Le Mas aiant dit les derniers propos de son pigeon [dupe].... [ID., ib. II, 343]
    Qui veut tenir nette sa maison, il n'y faut prestre ni pigeon [COTGRAVE, ]
    Pigeon saoul trouve les cerises ameres [ID., ]
    Les medecins mesme entr'eux ont accoustumé, par maniere de rire, appeller leurs malades pigeons ; et, s'ils en ont aucun qui ayt une grosse et longue maladie, et avec lequel par ce moyen il y ayt bien à gaigner, ils disent qu'ils ont un bon pigeon [, l'Amant ressuscité, p. 346, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, pîvion, pûvion ; picard et haut-normand, pingeon ; provenç. pijon ; espagn. pichon ; ital. piccione ; du lat. pipionem, qui vient de pipire, piauler.

pigeon

PIGEON. n. m. Oiseau domestique qu'on élève dans les colombiers, dans les basses- cours, etc. Pigeon de colombier. Pigeon de volière. Pigeon cauchois. Pigeon pattu. Pigeon femelle. Gros comme un oeuf de pigeon. Une volée de pigeons.

Pigeon ramier, Espèce de pigeon sauvage, qui perche sur les arbres.

Pigeon voyageur, Pigeon que l'on dresse à revenir tout seul au pigeonnier et que l'on utilise pour faire parvenir des messages.

Une paire de pigeons, Deux pigeons vivants et appariés. Une couple de pigeons, Deux pigeons.

Aile de pigeon se dit d'une Certaine disposition des cheveux qui figure une aile à chaque côté de la tête. Frisure en ailes de pigeon. Coiffé en ailes de pigeons.

Couleur gorge-de-pigeon, Couleur changeante comme celle de la gorge des pigeons. Du taffetas gorge-de-pigeon.

Pigeon vole! Nom d'un jeu d'enfants.

PIGEON se dit, figurément et familièrement, d'un Homme qu'on attire par adresse pour le duper. C'est pour eux un bon pigeon à plumer.

pigeon

Pigeon, Il vient de Pipio, par mutation du second p. en g. Pigeon ou coulon, Columbus. De Pipio, ostez le second p. il reste Piio, et de là Pijon.

Pigeon ramier, Palumbes, vel Palumbus.

Pigeon ramier qui a un colier, Palumbus torquatus.

Oeuf de pigeon, Ouum columbinum.

Qui a la charge et le soing des pigeons et coulons Columbarius.

Fiente de pigeon, Columbare stercus, Columbinum stercus.

¶ Les pigeons de la consiergerie, ou autre prison, Alumni carceris. B.

pigeon


PIGEON, s. m. PIGEONEAU, s. m. PIGEONIER, s. m. [Pijon, jono, nié: 3e dout. au sing. du 2d, lon. au plur. pigeonaux; é fer. au 3e.] Pigeon, oiseau domestique, qu'on élève dans un colombier. Pigeoneau, jeune pigeon. Pigeonier, lieu où l'on élève des pigeons; aûtrement colombier.
   Rem. Pigeon, est un terme moins noble que colombe. C'est mal parler que de dire, par exemple, que le St. Esprit aparut sous la forme d'un pigeon: il faut dire d'une colombe. * M. Hume, protestant, et qui pis est philosophe, se sert du premier mot de préférence, pour mieux tourner en ridicule la Sainte Ampoule de Rheims, et le Traducteur (Mde B... = qui sans une grande infidélité pouvait corriger l'expression l'a traduite litéralement: "La cérémonie de son couronement (de Charles VII) fut faite avec l'huile qu'un pigeon aporta du ciel au Roi Clovis. Hist. d'Angl. = Quand on parle de piegeons vivans, et qui sont apariés, on dit, une paire de pigeons; mais quand on parle de pigeons pour manger, on dit, une couple de pigeons. Voy. COUPLE et PAIRE. = On dit, proverbialement, être logé comme les pigeons, au dernier étage de la maison. = Il ne faut pas laisser de semer par la crainte des pigeons: il ne faut pas abandoner une afaire avantageûse pour quelque léger inconvénient qui s' y troûve. = En st. fig. famil. on apèle pigeon, un homme, qu'on attire pour le duper. On le dit sur-tout parmi les joueurs fripons.

Synonymes et Contraires

pigeon

nom masculin pigeon
Familier. Homme facile à duper.
Traductions

pigeon

Taubepigeon, dove, ring dove, wood-pigeonduif, houtduif, ringduif, tammeduif, woudduifיון (ז), פראייר (ז), תסילduifحمامة, حَمَامَةгълъбcolomholubdueπεριστέρι, πεζούνιkolombopaloma, torcaz, palomotuviکبوترkyyhkynen, kyyhky, puluकबूतरgolub, golubicagalambcolumba, pipionburung dara, burung merpati, dara, merpatidúfapiccione, colombo, fottuto비둘기columba, columbusbalandis, karvelisbalodisduegołąbpomboporumbelголубьholubgolobgolub, golubica, голуб, голубицаduvahuaนกพิราบgüvercinголубchim bồ câu鸽子, 鴿子 (piʒɔ̃)
nom masculin
oiseau fréquent dans les villes

pigeon

[piʒɔ̃] nm
(= oiseau) → pigeon
pigeon voyageur → homing pigeon
pigeon ramier → wood pigeon
(personne naïve)sucker >