pilorier

(Mot repris de piloria)

PILORIER

(pi-lo-ri-é) , je piloriais, nous piloriions, vous piloriiez ; que je pilorie, que nous piloriions, que vous piloriiez v. a.
Mettre au pilori.
Que l'on me pilorie, Si j'ai hanté ni vu ce Gascon de ma vie [REGNARD, le Bal, 15]
On alla chercher le curé anglican dont le crédit avait fait condamner Fox à ce supplice, et on le piloria à sa place [VOLT., Dict. phil. Quakers.]
Fig. Diffamer, exposer l'infamie de quelqu'un. Vingt écrits ont pilorié ce concussionnaire.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Estre perololisiez par jours solempnez [DU CANGE, pilorisare.]
  • XVe s.
    Souviennevous du samedy, Pour Dieu, qu'on vous pilloria [, Patelin]
  • XVIe s.
    Pendre, trainer, fustiger, essoreller, pilloriser, escheller.... [, Coust. gén. t. I, p. 312]

ÉTYMOLOGIE

  • Pilori.

pilorier

PILORIER. v. tr. Mettre au pilori.