pincé

pincé, e

adj.
Qui exprime du dédain, de la froideur : Avoir un air pincé hautain
Avoir les lèvres pincées,
avoir des lèvres minces et serrées qui donnent au visage un air dur.

pincé


pincée

(pɛ̃se)
adjectif
qui exprime de la froideur, du mépris, du mécontentement un sourire pincé

pince

PINCE. n. f. Extrémité antérieure du pied des animaux ongulés. Les pinces du cerf, du sanglier. Lorsque les pinces sont usées, c'est signe que la bête est vieille.

Il se dit aussi du Devant d'un fer de cheval. On n'étampe jamais en pince les fers de derrière.

Il désigne encore les Grosses pattes de devant de certains crustacés qui leur servent à saisir. Les pinces d'une écrevisse, d'un homard, etc.

Il se dit en outre, surtout au pluriel, des Dents antérieures et centrales de la mâchoire de certains animaux. Ce cheval a mis bas les pinces, il a trois ans.

Il se dit également, dans plusieurs Arts ou Métiers, de Certaines tenailles, les unes grosses, les autres petites, qui servent à différents usages. Les taillandiers, les serruriers ont de grosses pinces pour tenir leur ouvrage quand ils le mettent au feu. Les tapissiers se servent de fortes et lourdes pinces pour tendre les toiles et les étoffes qu'ils emploient. Les horlogers ont de petites pinces pour prendre et mettre en place des pièces légères.

Il se dit, en termes d'Anatomie et de Chirurgie, d'instruments dont on se sert pour saisir ou fixer certaines choses. Pinces à pansements. Pinces à dissection.

PINCE désigne aussi une Barre de fer aplatie et fendue par un bout, dont on se sert comme d'un levier. Lever une grosse pierre avec une pince.

Pince-monseigneur. Voyez ce mot à son ordre alphabétique.

PINCE se dit encore de l'Action de pincer, de saisir avec force. Cet instrument, cet outil n'a pas de pince, Ne saisit pas bien. Fam., Cet homme a la pince forte, la pince rude, Il tient avec vigueur ce qu'il a dans la main.

En termes de Tailleur et de Couturière, il désigne un Pli qu'on fait à l'étoffe et qui se termine en pointe. Cette veste est trop large, il faut y faire une pince.

pince

Pince, f. penac. Est une grosse barre de fer aiguë à l'un des bouts, servant à tourner et aveindre les pierres de gros volume, ou ce qui tient fort à quelque autre chose.

pince


PINCE, s. f. [Pein-ce: 1re lon. 2e e muet.] 1°. Bout du pied de certains animaux. "La pince d'un cerf, d'un cheval. — On dit, par extension, la pince du fer de cheval. = 2°. Pinces, au pluriel, les deux dents supérieures et inférieures de devant du cheval. = 3°. Pince, bârre de fer, aplatie par un bout, dont on se sert comme d'un levier. = 4°. Pli qu'on fait à du linge ou à de l'étofe. Cette veste est trop large, il y faut faire une pince. = 5°. Populairement, cet homme est sujet à la pince, il est d'humeur à griveler. "L'argent des Comunautés est sujet à la pince, à être pris, volé, pillé. = 6°. * Pince, pour pinçon, est un gasconisme. Tirer une pince, ou un pince, des pinces. Dites, faire un pinçon.

Synonymes et Contraires

pincé

adjectif pincé
Qui exprime du dédain.
Traductions

pincé

צבוט (ת)

pincé

zuinig

pincé

[pɛ̃se] adj
[air] → stiff; [sourire] → tight-lipped
[bouche] → pinched
pince à épiler nftweezers pl
pince à glace nfice tongs pl
pince à linge nfclothes peg (Grande-Bretagne), clothes pin (USA)
pince à sucre nfsugar tongs pl