pinceter

PINCETER

(pin-se-té. Le t se double quand la syllabe qui suit est muette : je pincette) v. a.
Terme vieilli. Arracher le poil avec une petite pince.
Je lui fis prendre un siége, il tira sa pincette, Pinceta son menton, et, sa barbe étant faite, S'efforça de briller par ses discours pointus [SCARR., Poés. div. Œuv. t. VII, dans POUGENS]
Se pinceter, v. réfl. S'arracher le poil avec une petite pince.
Pour moi j'ai perdu mes pincettes, Et, quand aujourd'hui j'en aurais, Point ou peu me pincetterais [SCARR., Virg. VIII]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les Romains se faisoient souvent pinceter tout le poil [MONT., I, 371]

ÉTYMOLOGIE

  • Pincette.