pintade

(Mot repris de pintades)

pintade

n.f. [ port. pintada, de pintar, peindre ]
Oiseau gallinacé au plumage noirâtre pointillé de blanc, élevé pour sa chair.

PINTADE

(pin-ta-d') s. f.
Genre de gallinacés à tête nue, à queue courte, et à pieds sans éperons, dont l'espèce connue sous le nom de pintade a le plumage gris bleuâtre et semé de taches blanches, numida meleagis, L.
Il paraît que la pintade, élevée autrefois à Rome avec tant de soin, s'était perdue en Europe, puisqu'on n'en retrouve plus aucune trace chez les écrivains du moyen âge [BUFF., Ois. t. III, p. 235]
Coquille univalve.

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. pintado, bigarré, de pintar, bigarrer, dérivé du lat. pingere (voy. PEINDRE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PINTADE. Ajoutez :
    Nom d'un serpent de l'Inde, du genre des orvets.

    REMARQUE

    • 1. Au mot pintade, le Grand dictionnaire des sciences naturelles (1825-1826) dit qu'il ne faut pas confondre pintade ou pintado, qui est un des noms du petrel damier, lequel est un palmipède (procellaria capensis, Linné), avec la peintade, qui est un gallinacé du genre numida.
    • 2. Pintade dérivant de l'esp. pintado, l'orthographe peintade ne peut être reçue.

pintade

PINTADE. n. f. Oiseau de la famille des Gallinacés, dont la tète est munie d'une sorte de casque de corne et dont le plumage gris- bleuâtre est semé de taches blanches plus ou moins arrondies.

Figurément et familièrement, il se dit d'une Femme sotte et vaniteuse.

pintade


PINTADE, s. f. [Pein-tade: 1re lon. 3 e muet.] Espèce de poule, dont le plumage est tacheté. L'origine de ce mot est l'espagnol pintada, qui signifie peinte.

Traductions

pintade

Perlhuhnparelhoenפנינייה (נ), פְּנִינִיָּהguinea-fowlnumidogallina de Guinea, pintadafaraona (pɛ̃tad)
nom féminin
sorte de poule aux plumes grises

pintade

[pɛ̃tad] nfguinea fowl