piqué

1. piqué, e

adj.
1. Cousu par un point de couture : Un ourlet bien piqué.
2. Marqué de petits trous de vers, de petites taches de moisi : Ce linge mal séché est tout piqué.
3. Se dit d'une boisson devenue aigre au goût : Le vin est piqué.
4. Fam. Se dit d'une personne originale ou un peu folle.
Ne pas être piqué des vers ou des hannetons,
Fam. être très intense, très fort, remarquable en son genre : Une réponse qui n'est pas piquée des hannetons.

2. piqué

n.m.
1. Étoffe de coton formée de deux épaisseurs de tissu unies par des points formant des dessins : Une veste de piqué.
2. En photographie, qualité d'une image bien contrastée et qui restitue le maximum de détails.
3. Pour un avion, descente subite suivant une trajectoire proche de la verticale : Faire un piqué.

piqué


piquée

(pike)
adjectif
couvert de petites taches ou de petits trous un miroir piqué une tente piquée

piqué

(pike)
nom masculin
1. descente rapide et presque verticale d'un avion un bombardement en piqué
2. sport pas de danse qui consiste à se mettre sur la pointe des chaussons faire un piqué

PIQUÉ2

(pi-ké) s. m.
Étoffe de coton, faite de deux tissus appliqués l'un sur l'autre et unis par des points rangés en losanges. Il y a aussi des piqués à dessins.
La seconde opération qui conduit au poli d'une glace.

ÉTYMOLOGIE

  • Piqué 1.

pique

PIQUE. n. f. Sorte d'arme formée d'un long bois dont le bout est garni d'un fer plat et pointu. Longue pique. Pique de bois de frêne. Armé d'une pique. Ils marchèrent les uns contre les autres les piques baissées. Les piques ont été longtemps en usage dans l'infanterie.

Demi-pique, Pique plus courte de moitié que les piques ordinaires. Il n'avait qu'une demi-pique.

PIQUE s'est dit d'une Mesure de longueur de la grandeur de cette arme. Il y a une pique d'eau dans ce fossé.

Fig. et fam., Vous en êtes à cent piques, à mille piques, se dit d'une Personne qui, voulant deviner quelque chose, est très éloignée de la vérité.

Fig. et fam., Être à cent piques au-dessus, au-dessous de quelqu'un, de quelque chose, Lui être fort supérieur, fort inférieur. Ce poème est à cent piques au-dessus des autres. Il est à cent piques au-dessous de ses rivaux.

PIQUE se disait aussi, par extension, des Soldats qui portaient la pique dans un régiment. Faire défiler les piques. Il y avait tant de piques dans ce régiment.

pique

PIQUE. n. f. Brouillerie, aigreur entre deux ou plusieurs personnes. Il a fait cela par pique. Il y a de la pique entre eux. Il est en pique avec son voisin. Il est familier.

pique

PIQUE. n. m. T. de Jeu de Cartes. Une des quatre divisions d'un jeu de cartes. L'as de pique. Il a tout le pique, tous les piques. Jouer du pique. Il tourne du pique, il retourne pique.

piqué

PIQUÉ. n. m. Sorte d'étoffe formée de deux tissus appliqués l'un sur l'autre et unis par des points formant des dessins; Tissu dont la trame imite ces dessins. Un gilet de piqué.

pique

Pique, Piquer, Un Picquant, voyez Pic.

Pique ou javeline, Lancea, Hasta.

¶ Avoir quelque pique et rancune contre quelqu'un, Simultates cum aliquo habere, vel gerere.

Synonymes et Contraires

piqué

adjectif piqué
Familier. Qui est un peu fou.
dérangé, désaxé, déséquilibré, fou -familier: braque, cinglé, déjanté, détraqué, dingue, fada, fêlé, frappé, loufoque, maboul, malade, marteau, ravagé, tapé, timbré, toc-toc, toqué, zinzin -populaire: allumé, azimuté, barge, barjo, branque, brindezingue, cinoque, cintré, dingo, folingue, fondu, frapadingue, givré, jeté, louf, louftingue, sinoc, sinoque, siphonné, sonné, tordu.
Traductions

piqué

nosedive, sour

piqué

נטוע (ת), נעוץ (ת), עקוץ (ת), צלילת מטוס (נ), נָעוּץ, עָקוּץ

piqué

гмуркане

piqué

Dive

piqué

다이빙

piqué

Dyk

piqué

[pike]
adj
(COUTURE) (= cousu) → machine-stitched; [dessus de lit] → quilted
[livre] → mildewed
[vin] → sour
(MUSIQUE) [note] → staccato
(= fou) être piqué > → to be nuts >
nm
(AVIATION)dive
(TEXTILES)piqué