piquage

piquage

n.m.
Action de piquer un tissu.

PIQUAGE

(pi-ka-j') s. m.
Terme de résinier. Action de piquer, de percer les sapins.
Terme de construction. Action de piquer le grès ou le moellon.
Terme rural. Action du soc qui s'enfonce dans le sol. L'age dans la charrue a pour but de régler et d'assurer la marche et le piquage du soc et du coutre.
Piquage d'once, sorte de vol qui se pratique chez les producteurs de soie quand on subdivise un paquet de soie en portions plus petites.

ÉTYMOLOGIE

  • Piquer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PIQUAGE.
    Ajoutez :
    Dans l'origine, le piquage d'once était un terme d'argot qu'on employait pour désigner le vol que le tisseur en chambre commettait sur les fils, laines ou soies qui lui étaient confiés ;... aujourd'hui on appelle ainsi tout abus de confiance fait par un ouvrier, par un employé, par un garçon de magasin au préjudice de son patron [MAXIME DU CAMP, Rev. des Deux-Mondes, 15 janv. 1873, p. 333]
    Piquage de fûts, sorte de vol qui s'exerce sur les fûts en les perçant avec un foret et tirant une certaine quantité du liquide qu'ils contiennent.
    Piquage de fûts par des hommes d'équipe dans une gare de chemin de fer ; vol de vin :... on y trouva effectivement une pièce percée d'un trou auquel s'adaptait la vrille saisie.... déclarent les avoir vus plusieurs fois boire du vin pris à des pièces piquées [, Gaz. des Trib. 29 oct. 1876, p. 1057, 1re col.]
    Bois de piquage, tout bois que l'on pique en terre, c'est-à-dire gaules ou baguettes qui servent de tuteurs pour les plantes ou de points de repère pour niveler ou lotir un terrain et que l'on expédie en longs fagots ou fascines.
    Autrefois, dans le roulage, les fûts étaient placés à chaque extrémité, sur des fascines de paille ou sur des bois de piquage et liés solidement avec des prolonges [, Journ. offic. 29 juin 1874, p. 4448, 3e col.]

piquage

PIQUAGE. n. m. Action de piquer. Le piquage d'une pièce d'étoffe. Piquage à la machine, à la main. Piquage des choux, d'un plant de navets, des fraisiers.