piston

piston

n.m. [ it. pistone, de pestare, broyer ]
1. Disque qui coulisse à l'intérieur du corps d'une pompe ou d'un cylindre de moteur à explosion : La tige d'un piston.
2. Mécanisme de certains instruments de musique à vent, grâce auquel on peut produire toutes les notes : Un trombone à pistons.
3. Fam. Appui donné à qqn pour obtenir plus facilement un avantage ; recommandation : Il a obtenu le poste par piston.

piston

(pistɔ̃)
nom masculin
1. pièce qui coulisse dans un tube pour transmettre un mouvement, une pression le piston d'une seringue
2. pièce qui règle le passage de l'air dans certains instruments de musique les pistons d'une trompette
3. figuré aide, appui qui permet à qqn d'obtenir un avantage Il a eu ce poste par piston.

PISTON

(pi-ston) s. m.
Organe mécanique, en forme de cylindre très court, remplissant exactement une certaine portion de la capacité d'un tube dans lequel il exécute un mouvement de va-et-vient.
Pièce de bois enveloppée d'étoupe comme le piston d'une pompe [PASC., Équil. des liqueurs, I]
Pour sucer quelque liqueur, les lèvres servent de tuyau, et la langue sert de piston [BOSSUET, Connaiss. IV, 2]
Jeu du piston, course du piston, le chemin parcouru par le piston.
Partie mobile qui est dans le cylindre d'une machine à vapeur.
Petits boutons qui servent à ouvrir une boîte en les pressant du pouce.
Fusil à piston, fusil dont le chien en forme de marteau et sans pierre frappe sur un grain de poudre fulminante qui enflamme la charge.
Terme de musique. Cornet à pistons, ou, simplement, piston, instrument de cuivre beaucoup plus court que le cor, dans lequel la justesse des sons est assurée par l'effet de pistons. Il y a aussi des cors, des trompettes à piston. On appelle aussi piston celui qui joue du cornet à pistons. Il est premier piston chez Musard.
Terme de fontainier. La pièce mouvante d'une soupape de fond. Piston de garde-robe, masse de cuivre cylindrique sur laquelle est montée une tige coudée et qui sert à fermer l'orifice par où se vide une cuvette à l'anglaise.

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. pestone ; de pestare, fouler, frapper ; anc. franç. pester ; du lat. pistare (voy. PISTE, PISTIL et PISÉ).

piston

PISTON. n. m. Organe cylindrique, de bois ou de métal, qui se meut dans un cylindre et qui sert soit à comprimer un fluide, comme dans une pompe, soit à transmettre la pression exercée par un fluide, comme dans un moteur. La pompe ne va pas, le piston est rompu. Le corps du piston. La tige du piston. La course, le jeu du piston. Le piston d'une machine à vapeur, d'un moteur à explosion.

Fusil à piston, Ancien fusil dont le chien frappait sur une capsule fulminante qui enflammait la charge.

Cornet à pistons ou simplement Piston, Petit cor auquel sont adaptés des pistons destinés à produire les variations de ton.

piston


PISTON, s. m. Cylindre de bois, de fer ou de cuivre, qui entre dans le corps d'une pompe, d'une seringue, etc. pour servir à élever et à pousser l'eau ou toute aûtre liqueur, à pomper l'air, etc.

Synonymes et Contraires

piston

nom masculin piston
Familier. Appui accordé à quelqu'un.
Traductions

piston

Kolben

piston

zuiger, aanbeveling, drukventiel, klep [muziek], zuiger [motor], kruiwagen, piston

piston

piŝto

piston

mäntä

piston

virzulis

piston

stempel

piston

píst

piston

stempel

piston

klip

piston

ピストン

piston

피스톤

piston

tłok

piston

kolv

piston

ลูกสูบ

piston

piston

piston

pít tông

piston

活塞

piston

活塞

piston

[pistɔ̃] nm
(TECHNIQUE)piston
(MUSIQUE)valve
(fig) (= appui) → string-pulling